Archives du mot-clé Zest

Zest à la Galerie At Down : Prolongation et nouvel accrochage !

La Galerie At Down annonce la prolongation de son exposition « Line Up » par Zest, jusqu’au 14 juin. L’artiste propose de nouvelles œuvres et la galerie un nouvel accrochage pour cette prolongation. Amateurs et curieux qui ont apprécié les récentes productions de Zest, ne manqueront pas de passer à la galerie de la rue du plan de l’olivier.

Zest à la Galerie At Down nouvel accrochage. Photo Galerie At Down
Zest à la Galerie At Down nouvel accrochage. Photo Galerie At Down

On ne présente plus le travail de l’artiste montpelliérain. Son évolution vers l’abstraction continue à s’affirmer et l’on note un attrait pour la décomposition du mouvement qui rappelle certaines toiles du futurisme italien dans les années 1910. Sa palette passe du monochrome à des couleurs accentuées qui flirtent avec le fluo, en passant par des tons plus nuancés et légèrement acides.

Zest à la Galerie At Down
Zest à la Galerie At Down. Photo Galerie At Down

Son actualité est particulièrement riche. On rappelle que sur l’initiative de la Galerie At Down, il a réalisé une importante fresque Place Rondelet qui accompagne depuis avril celle qui avait été exécutée par Mist, l’an dernier.

Peu avant il avait produit une sculpture pour la résidence Metropolitan – Helenis à Lattes.

Une de ses toiles était présente à l’exposition, puis à la vente aux enchères « Urban Art au profit d’Emmaüs », organisée par Artcurial pendant le Villette Street Festival à Paris.Enfin, ces derniers jours, il était à Marseille, chez Agnès B pour une performance Live.

En savoir plus :
Sur le site de la Galerie At Down 
Sur la page Facebook de la Galerie At Down
Sur le site de Zest
Sur la page Facebook de Zest

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy, Montpellier

Jusqu’au 24 mai, l’espace Saint Ravy accueille Outline 2, deuxième édition d’une manifestation organisée par la Galerie Montana à Montpellier. Le succès de l’édition 2012 (près de 4500 visiteurs) a engagé la Ville de Montpellier à renouveler l’expérience avec la galerie installée rue d’Alger, depuis 2006.

Trois artistes montpelliérain, reconnus sur la scène nationale du Street Art, Fode, Momies et Zest accompagnent Bom.K.

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy - Fresque Bom.k, Fode, Momies et Zest
Outline 2 à l’espace Saint-Ravy – Fresque Bom.k, Fode, Momies et Zest

Une vingtaine d’œuvres récentes (peintures et dessins) ont été sélectionnées par Nicolas Callu. L’accrochage utilise avec pertinence les arcades historiques de Saint Ravy. Il en exploite les contraintes et les atouts pour offrir une mise en valeur réussie des œuvres, tout en respectant les univers singuliers de chaque artiste.

Une fresque originale réalisée collectivement décore avec à-propos un des murs de la première salle. Signature collective de l’expo, elle accueille le visiteur et occupe un espace qui reçoit une lumière souvent difficile pour les œuvres.

Outline - Espace Saint-Ravy - Bom.k, Dessins et  Momies, Wire One, 2015
Outline – Espace Saint-Ravy – Bom.k, Dessins et Momies, Wire One, 2015

Dans cette première salle, on remarque un bel ensemble de 7 dessins de Bom.K  qui fait suite à une toile de Momies (Wire One, 2015).
En Face, deux formats carrés de Fode (Rupture, 2015 et Nuclear Fission, 2015) précèdent une série récente de Zest dans laquelle le goût de l’artiste pour l’abstraction s’affirme de plus en plus.

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy - Slide_1
Outline 2 à l’espace Saint-Ravy – Momies, Tricot rayé, 2015 – Zest, Falling Stipes I, Falling Stipes II et Falling Stipes III, 2015 – Fode, Rupture, 2015 et Nuclear Fission, 2015

Les compositions des ces trois oeuvres sont très proches. Deux toiles aux couleurs soutenues et acides semblent confirmer une évolution  récente de sa palette (Falling Stipes II et Falling Stipes III, 2015). Dans la troisième (Falling Stipes I, 2015), un jaune lumineux vient exploser sur la composition en grisaille et rappelle, par certains aspects, les œuvres sur Plexiglas, présentées en 2013. Les camaïeux de gris, en haut et à gauche de la toile, font un écho très réussi avec les matières de la voûte, juste au-dessus.  La cimaise se termine avec une toile de Momies (Tricot rayé, 2015).

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy - Momies, Dripping #1 et Dripping #2, 2015
Outline 2 à l’espace Saint-Ravy – Momies, Dripping #1 et Dripping #2, 2015

On retrouve  Momies , avec deux œuvres aux coulures caractéristiques (Dripping #1 et Dripping #2, 2015), avant d’atteindre la seconde salle de l’espace Saint Ravy.
Les trois travées du mur du fond est occupé par un ensemble d’œuvres de Bom.k. Au centre, Le grand monstre a repéré les quatre frères,2015 montre la maîtrise du dessin chez cet artiste et son univers très particulier. Cette toile est encadrée à droite et à gauche par des toiles tout aussi sombres qui illustrent son habileté dans l’usage très contrôlé de l’aérosol et de l’acrylique (Anonyme #1 et Anonyme #2, 2015Désillusion et Portrait d’un fumeur, 2014).

Sur la droite, on remarque trois œuvres de Fode ( Lovely Cut, 2015, Fresly Cut #1 et Fresly Cut #2, 2015).

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy - Fode, Lovely Cut, 2015, Fresly Cut #1 et Fresly Cut #2, 2015
Outline 2 à l’espace Saint-Ravy – Fode, Lovely Cut, 2015, Fresly Cut #1 et Fresly Cut #2, 2015

En face, dans les trois toiles de Zest (Barane IV, Barane V et Barane VI, 2015), on retrouve sa figure féminine emblématique, partiellement masqué par des aplats et des volumes géométriques aux couleurs saturées où les échos du cubisme et du futurisme sont évidents.

Outline 2 à l’espace Saint-Ravy - Zest, Barane IV, Barane V et Barane VI, 2015
Outline 2 à l’espace Saint-Ravy – Zest, Barane IV, Barane V et Barane VI, 2015

En savoir plus :
Sur la page de l’espace Saint Ravy sur le site de la Ville de Montpellier
Sur le site de la Galerie Montana
Télécharger le catalogue des œuvres sur le site de la Galerie Montana
Sur les pages Facebook des artistes Bom.k, Fode, Momies et Zest
Sur les sites des artistes Bom.k et Zest

Après Mist, Zest s’empare de la place Rondelet à Montpellier

Après la fresque de Mist, l’an dernier, la Galerie At Down investit à nouveau la place Rondelet à Montpellier, avec  Zest qui a entrepris depuis lundi 2 mars une fresque de 150 m², sur une « double façade » voisine.

Zest Fresque Rondelet - jour 2,2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down
Zest Fresque Rondelet – jour 2,2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down

Après un appel à financement participatif sur KissKissBankBank dont les premiers objectifs ont été rapidement atteints, le projet  devrait être achevé en fin de semaine.

Zest Fresque Rondelet - jour 2,2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down
Zest Fresque Rondelet – Projet – Galerie  At Down

Saluons l’initiative et le dynamisme de la Galerie At Down qui offre à la fois une formidable vitrine aux artistes qu’elle représente et aux Montpelliérains un bel ensemble fresques murales par des artistes de renom, liés à la ville.

Zest Fresque Rondelet - jour 2, 2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down
Zest Fresque Rondelet – jour 2, 2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down

On attend avec impatience la prochaine expo solo de Zest à la galerie At Down du 2 avril au 16 mai !

affiche_zest_atdown2015_web

En savoir plus :
Sur le site de galerie At Down
Sur la page Facebook de la galerie At Down
Sur la page FaceBook de Zest
Sur le financement participatif KissKissBankBank

Zest Fresque Rondelet - jour 3, 2015. Photo :  Nicolas Pinelli- At Down
Zest Fresque Rondelet – jour 3, 2015. Photo : Nicolas Pinelli- At Down

Partenariat : EASTPAK, Coste Peinture, Montana Cans (official),MONSTERSHOP, Axa, l’Association Autours de Rondelet

Lire la suite Après Mist, Zest s’empare de la place Rondelet à Montpellier

Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier

Jusqu’ au 1er novembre 2014, la Galerie At Down  à Montpellier propose pour cette rentrée une exposition collective qui présente les dernières œuvres des artistes Smash 137, Tilt et Zest.

L’exposition débute avec le toulousain Tilt qui propose une sélection de toiles qui appartiennent à sa série intitulée Back to Boring. Ce retour à l’ennui se traduit par le recouvrement  de l’exubérance des lignes et des couleurs par une triste et épaisse couche de peinture blanche…  On avait eu l’occasion de découvrir quelques œuvres de cette série chez David Pluskwa, à Marseille en 2013. Majoritairement carrées, les toiles de 50 x 50 cm ou 40 x 40 cm sont présentées, ici, dans des boites à effet vitrine. En dehors des reflets inévitables avec le verre, cette présentation nous semble créer  une distance qui altère les effets de lumière sur la matière picturale. Une comparaison avec la seule œuvre de la série, présentée sans vitrine, à droite, en entrant, nous a semblé assez manifeste.

C’est avec intérêt et plaisir que l’on retrouve Zest, un an après son exposition personnelle à la galerie At Down dans laquelle nous avions admiré ses remarquables propositions  sur plexiglass . Pour cette rentrée, la galerie At Down présente des œuvres récentes sur  des supports plus classiques (papier et sur toiles). Moins épurées et moins abstraites que la sélection de 2013, on retrouve les constantes du travail de Zest, sa figure emblématique avec ici une palette plus fraîche et lumineuse. On perçoit des échos peut-être plus présents d’un cubisme qui rappelle celui de Duchamp dans son Nu descendant un escalier ou de certaines œuvres du  futurisme italien, qui pourraient traduire une vision décomposée du mouvement…

Du graffeur suisse Smash 137, la galerie At Down présente une sélection réduite, mais d’une grande qualité. Ces œuvres sont assez proches de celles qui ont été exposées par  la Galerie Le Feuvre, au printemps dernier. Le contour de la lettre a pratiquement disparu,  et laisse place à un geste libéré. Associant les techniques picturales classiques et l’usage de la bombe,  Smash 137 propose des œuvres qui montrent clairement son évolution du graffiti à la peinture abstraite. Les influences de Georges Mathieu, Franz Kline ou encore Jackson Pollock semblent perceptibles dans son travail.  Dans cette sélection, deux œuvres sur papier ont particulièrement attiré notre attention.

La mise en espace est, certes, moins inventive que celle que la galerie nous avait proposée pour les solos de Mist et de Loko, mais l’exercice pour une exposition collective est plus contraint et il offre beaucoup moins de liberté. On soulignera donc la qualité de l’accrochage qui offre  à chaque artiste un espace qui assure une mise en valeur de ses œuvres, tout en construisant un ensemble cohérent sans qu’une proposition étouffe ou neutralise une des deux autres.

Vernissage, l'exposition Smash 137 Tilt Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli
Vernissage de l’exposition Smash 137 Tilt et Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli

À noter également la prestation de Zest et de Gum, en collaboration avec la Galerie At Down,  chez RCB mobilier à Montpellier pour la customisation de meubles de la collection TOG où l’on retrouve les designers Sebastian Bergne, Jonathan Bui Quang Da, Sam Hecht+Kim Colin, Ambroise Maggiar, Nicola Rapetti, Dai Sugasawa et Philippe Starck.

TOG RCB_1
Zest et Gum chez RCB mobilier à Montpellier. Customisation de meubles de la collection TOG.

En savoir plus :
Sur le site de la Galerie At Down
Sur la page Facebook de la Galerie At Down

Lire la suite Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier

Bom.k, Eackone, Jace, et Zest à la Montana Gallery, Montpellier

Montana Gallery 12-2013La Montana Gallery présente, pour cette fin d’année une exposition collective inédite qui propose, pour la première fois à Montpellier, le réunionnais Jace et le parisien Bom.k . Ils accompagneront Eackone et Zest, deux artistes montpelliérains, représentés par la galerie Montana.
Lire la suite Bom.k, Eackone, Jace, et Zest à la Montana Gallery, Montpellier