Archives du mot-clé Sète

Guillaume Constantin , La constante des variables, Project Room au CRAC, Sète

Du 28 février  au 11 mai 2014, Le Centre Réginal d’Art Contemporain (CRAC) de Sète propose une Project Room à Guillaume Constantin.

Vernissage le vendredi 28 février 17 h 30.
Du 28 février  au 11 mai 2014. Ouvert tous les jours de 12h30 à 19 h.  Samedi et dimanche de 14 h à 19 h. Fermeture le mardi.
Commissariat : Noëlle Tissier

Communiqué de presse :

Le travail de Guillaume Constantin se construit à partir d’analogies et d’anachronismes. Que ce soit dans les choix de matériaux (souvent semi-transformés), de types de formats,dans les sources utilisées ou bien les prélèvements et les déplacements qu’il propose, se pose la question de la matérialité et de la temporalité de l’objet qui renvoie inévitablement à celle de l’œuvre d’art et de ses dérivés quotidiens. Se déploient ainsi des œuvres ambiguës qui ricochent les unes sur les autres en devenant tour à tour un jeu sur le médium, le support, un hommage, un détournement, une réappropriation.

« Appropriation, recyclage, détournement et autres déplacements, transformations, voire déformations habitent l’œuvre de Guillaume Constantin. Développant un travail essentiellement sculptural et d’installation, il conçoit régulièrement des displays ou réalise des interventions sur des dispositifs d’exposition préexistants, notamment muséaux, interrogeant le rapport à l’œuvre ou à l’objet, sa collection et ses modes démonstration comme de circulation, son histoire, au sein de différents contextes pouvant mettre en tension conservation et disparition, visibilité et absence. L’artiste remet ainsi littéralement en jeu l’exposition en même temps qu’il en propose une réécriture et une relecture, convoquant la mémoire et les traces du passé.» Anne-Lou Vicente, Raphaël Brunel et Antoine Marchand

En savoir plus :
Sur le site du CRAC
Sur la page Facebook du CRAC
Sur le site de Guillaume Constantin 
Portfolio de Guillaume Constantin

Publicités

Guillaume Leingre, 5000 K, project room au CRAC, Sète

Du 28 février  au 11 mai 2014, Le Centre Réginal d’Art Contemporain (CRAC) de Sète propose une project room au photographe Guillaume Leingre. Il y présente 5000 K, une exposition autour de la température de couleur dans laquelle il nous propose de percevoir aussi 5000 cas ou  5000 situations possibles…

Vernissage le vendredi 28 février 17 h 30.
Du 28 février  au 11 mai 2014. Ouvert tous les jours de 12h30 à 19 h.  Samedi et dimanche de 14 h à 19 h. Fermeture le mardi.

Communiqué de presse :

5000 K désigne une température de couleur neutre ou intermédiaire située entre une lumière chaude (1000 K, orangée) et une lumière froide (22000 K, bleue). K pour Kelvin. La température d’une source lumineuse est établie à partir d’un corps noir “ théorique ” porté à incandescence. En chauffant il change de couleur. Une bougie a une température de couleur de 1200 K. Un flash de 5000 ou 6500 K selon les fabricants. C’est la lumière du jour. Le soleil au zénith a une température de couleur de 6000 K.

Dans 5000 K on entend 5000 cas. 5000 situations possibles.

L’exposition présente des bandes de papier photo de grande longueur, dix mètres ou trente mètres (par 1 mètre de large), disposées à l’étage du Centre d’art. On peut imaginer regarder des morceaux de routes, de possibles podiums, etc. Leur couleur se situe entre l’orangé et le bleu. Entre la lumière chaude et froide. Entre le papier vierge, ultra blanc, et le noir du papier révélé. Un photogramme géant sera le témoin d’une des 5000 situations possibles.

5000 K se souvient de l’exposition qui l’a précédé. Trois grandes peintures murales d’Hamish Fulton sont citées à travers la couleur des murs de la salle. Bleu roi, bleu ciel, brun-orangé.

En savoir plus :
Sur le site du CRAC
Sur la page Facebook du CRAC
Sur le site de Guillaume Leingre
Portfolio de Guillaume Leingre pour Super Window Project

Lire la suite Guillaume Leingre, 5000 K, project room au CRAC, Sète

Débat / Discussion / Echanges autour du corps // L’étoffe même du corps à Sète

Débat / Discussion / Echanges autour du corps // L’étoffe même du corps à Sète

Nous relayons ici l’invitation de Cédric Matet et Hélen Martres :

Pour le dernier week end de l’exposition de l’étoffe même du corps à la chapelle du quartier Haut à Sète, nous avons mis en place un décrochage apero, avec une discussion autour du corps et de l’expèrience de l’étoffe…

Pour cela nous avons invité nos 5 modèles, un chercheur en neuro psychologie, une auteur, et autres performeur, musiciens sculpteurs qui ont enrichi cette expo.

Nous parlerons de façon informelle de ce que nous avons vu, entendu à propos de l’expèrience du corps et de l’image du/des corps.

Nous vous attendons nombreux

Et si vous n’êtes pas passé à l’expo profitez en c’est le dernier we

Apero de cloture apres la discussion à compléter si vous le désirez

Cédric, Hélen

Samedi 8 février de 16 h à 19 h
Chapelle du quartier haut – rue borne – Sète

L’invitation sur FaceBook 

Rencontre / Discussion autour de l’exposition En Marchant de Hamish Fulton

CRAC - RencontreÀ la veille de la clôture de l’exposition  En Marchant de Hamish Fulton, le CRAC (Centre Régional d’Art Contemporain) propose une rencontre / discussion avec le critique d’art, curator, auteur d’ouvrages de théorie de l’art Bernard Marcadé et le journaliste pour le magazine Wider, marcheur et spécialiste du trail, Sylvain Bazin autour de l’exposition monographique d’Hamish Fulton.

Vendredi 31 Janvier 2014 de 18 h. 30 à 20 h.

En savoir plus :
Sur le site du CRAC

K-LIVE 2014 – l’art urbain à Sète

K-LIVE 2014 – l’art urbain à Sète

Les artiste invités dans la programmation de K-LIVE 2014 (du 22 au 25 mai 2014), pour enrichir le MaCO (Musée à Ciel Ouvert) de Sète sont :

Julien « SETH » Malland
Ce « globe painter » parcours le monde depuis 10 ans pour s’enrichir de toutes les cultures populaires et se nourrir de ses expériences pour enrichir sa pratique de la peinture urbaine.
SETH, touche à tout aux multiples facettes, posera ses bagages quelques jours à Sète pour l’édition 2014 de K-LIVE.

KASHINK
Après un passage remarqué dans l’exposition KLASH à la Fondation en 2013, cette artiste atypique et engagée nous revient avec ses personnages protéiformes aux yeux multiples, ses têtes de mort à la mexicaine, son style graphique très personnel, pour colorer les murs de Sète… et peut-être d’autres supports.

Monsieur QUI
Avec Eric Lacan, alias Monsieur Qui, les affiches s’affirment et la peinture coule ; collages et papiers maladivement découpés, peintures en spray au rouleau ou au pinceau, tout est prétexte à « soulager » un univers essentiellement noir et « romantique » au service d’une forme de pessimisme revendiqué.

( infos extraites du site de KLIVE2014)

En savoir plus :
Sur le site de K-LIVE2014
Sur la page Facebook de K-LIVE 2014
Sur le site de SETH
Sur le site de KASHINK
Sure le site de Monsieur QUI