Archives du mot-clé NAS Architecture

FAV 2015 : Exposition « Cartes blanches »

Depuis le 3 juin, l’hôtel Saint-Côme de Montpellier accueille, dans la superbe salle Lapeyronie,  l’exposition « Cartes blanches dans le cadre de la dixième édition du Festival des Architectures Vives.

FAV 2015, Cartes blanches_1

Trois jeunes agences qui ont participé aux éditions précédentes du FAV sont invité à présenter leur vision du festival. C’est  à découvrir jusqu’au 14 juin.

Nous avons tout particulièrement apprécié la proposition d’abc-Studio

Ville par abc-studio - detail
Ville par abc-studio – detail

Le pavillon d’accueil du Festival à Montpellier, conçu par l’équipe NAS Architecture est ouvert dans la cour de l’hôtel Saint-Côme. On avait apprécié le travail de cette agence Montpelliéraine, à La Grande-Motte,  l’an dernier. Leur projet pour le pavillon nous avait particulièrement séduits. On peut affirmer que le résultat est à la hauteur de nos attentes.

Pavillon FAV 2015_1

En savoir plus :
Sur le site du FAV
Sur la page Facebook du FAV
Suivre le FAV sur Twitter : @FAV_34
Lire nos billets précédents : Cartes blanches et Le pavillon de la dixième edition à Montpellier
Sur les sites des agences : abc-Studio,  Plux.5 et  Spaces 

 

Publicités

FAV 2015 : Le Pavillon de la dixième édition à Montpellier

Après avoir présenté les projets pour Montpellier et La Grande-Motte, quelques mots sur le prochain Pavillon de la dixième édition du Festival des Architectures Vives (FAV) à Montpellier.

Rappelons que ce pavillon est traditionnellement installé dans la cour de l’hôtel Saint-Côme à Montpellier. Il accueillera le public une semaine avant le commencement du FAV, dès le 3 juin et donnera ainsi un avant goût des créations et du parcours du festival 2015. Il sera ouvert jusqu’au dimanche 14 juin 2015, de 9 h à 19 h.

Image du FAV, le Pavillon est un lieu incontournable qui a pour vocation d’informer et de renseigner les visiteurs, de les guider pour construire leur parcours.
C’est aussi le lieu où le public vote. C’est au Pavillon que sont remis les prix du public et du jury. Enfin, le Pavillon a pour ambition d’être un espace de rencontre et de partage et de faire écho aux éditions précédentes.

Pour cette dixième édition, l’équipe de l’association Champ Libre a choisi de confier la réalisation du Pavillon à NAS Architecture. Cette agence montpelliéraine nous avait enthousiasmé l’année dernière avec le projet Breath Box, installé face à la mer, à l’occasion du deuxième Festival des Architectures Vives à La Grande-Motte.  Ce projet avait remporté le prix du jury et le prix du public.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que l’on attend leur réalisation pour le Pavillon de la dixième édition du FAV à Montpellier.
On trouvera ci-dessous une présentation du projet et de l’équipe extraite du dossier de presse.

En savoir plus :
Sur le site du FAV
Sur le site de NAS Architecture
Sur la page Facebook du FAV
Suivre le FAV sur Twitter : @FAV_34

À noter : Les pavillons des éditions 2012 et 2013 du FAV de Montpellier sont exposés à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de la ville.

Le projet (extrait du dossier de presse) :

Pour les 10 ans du Festival des Architectures Vives et dans un cadre aussi exceptionnel que celui de la cour de l’hôtel Saint Côme, la prise de position du Pavillon d’Accueil doit être réfléchie et contextuelle. Il paraissait important d’utiliser les différents éléments qui rythment la cour comme base au développement global de la forme du Pavillon.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

Prenant naissance au sol, le Pavillon se déploie en une multitude de gradins aléatoires pouvant servir d’espace de lecture pour les visiteurs, de repos ou bien de scène pour les différents événements qui se déroulent durant le Festival.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

Le Pavillon vient ensuite englober les colonnes qui l’entourent pour former un grand espace d’accueil pour le public. De par sa forme et sa générosité, cette intériorité fait appel. Composé d’une scénographie murale, cet espace devient un lieu d’information et de rencontre autour du Festival.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

L’ensemble se compose de plaques de médium teintées dans la masse anthracite à l’extérieur, privilégiant ainsi une mono matière, laissant la priorité visuelle aux variations de la forme et à l’unité de l’ensemble. L’intérieur est composé de tons clairs, contrastant avec l’extérieur pour inviter le public à y entrer. Cet espace est traversant, n’arrêtant ni le regard ni le passage. L’utilisation du Pavillon se veut fluide et ergonomique.

Plus qu’un simple objet, ce Pavillon est un outil architectural. Une articulation qui propose plus que ce qu’elle n’impose. On peut tourner autour, le traverser, monter dessus… le but est d’offrir sur une petite surface un grand nombre d’utilisations possibles.

Le Pavillon se veut ainsi être un espace de rencontre, de convivialité, de partage, à l’image du FAV. Un endroit pour comprendre le Festival, en parler et l’exprimer.

L’équipe (extrait du dossier de presse) :

Hadrien Balalud de Saint Jean / Johan Laure / Guillaume Giraud. DR NAS Architecture

NAS Architecture est fondée en 2013 par Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure à Montpellier. Forte d’ expériences personnelles, l’agence est le fruit d’une suite de nombreuses collaborations entamées depuis quelques années, avec entre autres, plusieurs participations à des concours nationaux et internationaux.

Ainsi, NAS Architecture continue aujourd’hui de se développer dans la même dynamique, en travaillant sur une multitude de projets sans distinction d’échelle ou de lieu, dessinant avec la même implication des pavillons et des projets urbains. Chaque projet devient alors l’occasion d’appliquer une posture au lieu afin d’ouvrir un discours avec les différents acteurs du projet.

La dynamique des projets se fonde sur une envie de développer les qualités et les usages d’un site tout en utilisant les contraintes à leurs avantages. Le travail de l’agence se veut donc contextuel et utilise le paysage, les usages et les spécificités techniques de la région comme éléments de référence à mettre en résonance au sein d’un programme donné.

NAS prône la conception de lieux de vie en adéquation avec les attentes contemporaines de sociétés en perpétuelle évolution.

Breath Box Prix du Jury et du Public au Festival des Architectures Vives (FAV) à La Grande-Motte

Breath Box de NAS Architecture a remporté le Prix du Jury de ce deuxième Festival des Architectures Vives. à La Grande-Motte.

Félicitation à l’équipe de NAS Architecture, fondé en 2013 par trois jeunes architectes de Montpellier (Hadrien Balalud de St-jean, Guillaume Giraud et Johan Laure).

Dans un article précédent nous avions exprimé notre sentiemnt à propos de cette remarquable installation.

Installé sur la plate-forme de l’Esplanade Maurice Justin, face à la mer, Breath Box s’insère parfaitement dans l’espace urbain et elle a été immédiatement adoptée par le public.

Breath Box de NAS Architecture  (Hadrien Balalud de St-jean, Guillaume Giraud et Johan Laure)
Breath Box de NAS Architecture (Hadrien Balalud de St-jean, Guillaume Giraud et Johan Laure)

Breath Box propose un autre rapport au paysage. Elle invite à découvrir une autre vision de l’espace.
Un ensemble des plaques réfléchissantes, suspendues forment un « mur » miroir qui nous cache la mer et nous retourne une image instable et déformée de nous-même. Le vent, élément majeur à La Grande-Motte est utilisé comme un élément variable de l’architecture créant du son et surtout une autre perception, une autre sensation dans la découverte du paysage marin… Il met en mouvement cet ensemble miroitant et ouvre des fenêtres de vue sur le grand paysage qui nous fait face.
Un « abri » de bois noirci au chalumeau fait contraste avec  l’ensemble architectural de Jean Balladur.
La mise en évidence du veinage du bois s’oppose au béton blanc des bâtiments.
La forme de l’installation reprend la forme inversée des murs de soutènement de la promenade. Les lambourdes de bois font écho à la trame du béton matricé de ces murs.
L’espace offre, en outre, un point d’ombre et un nouveau point de repère sur la promenade écrasée de soleil de l’esplanade.
Sans conteste, une vraie réussite pour cette jeune équipe !

Mentions spéciales pour l’Onde sensuelle d’Alexandre Arcens et Marion Moustey, et pour Cloud Garden de l’équipe américaine Dots (Jason Scroggin et Akari Takebayashi)

Onde sensuelle d’Alexandre Arcens et  Marion Moustey
Onde sensuelle d’Alexandre Arcens et Marion Moustey
Cloud Garden de Dots (Jason Scroggin et Akari Takebayashi)
Cloud Garden de Dots (Jason Scroggin et Akari Takebayashi)

Il vous reste jusqu’à dimanche soir pour voir ou revoir les propositions de ces jeunes architectes.

Profitez également de cette occasion pour (re)découvrir l’œuvre novatrice de Jean Balladur. L’ensemble de la ville a obtenu le label « Patrimoine du XXe siècle » décerné par le Ministère de la Culture. L’office du tourisme propose de multiples façons de découvrir le travail de l’architecte et urbaniste. La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) a édité un ouvrage dans sa collection Duo intitulé « Jean Balladur et la Grande-Motte, l’architecte d’une ville » qui est disponible gratuitement !

Enfin, une exposition photo sur les quais propose le regard de Stéphane Herbert sur Brasilia et Chandigarh imaginées par Oscar Niemeyer et Le Corbusier.

En savoir Plus :
Sur le site de NAS Architecture
Sur le site du Festival des Architectures Vives
Sur la page Facebook du Festival des Architectures Vives
Suivre le Festival des Architectures Vives sur Twitter
Télécharger le programme du FAV à La Grande-Motte
Télécharger le plan du parcours du FAV à La Grande-Motte