Archives du mot-clé Musée Réattu

Hommage à Albert Ayme (1920-2012) au Musée Réattu, Arles

Le musée rend hommage à Albert Ayme, disparu en juin dernier, en présentant les œuvres de la collection : le Relief soustractif de 1962 – qui approfondit ses recherches d’un « langage à structure transparente » –, Paradigme du bleu jaune rouge (1983) et par roulements l’intégralité de la Triple Suite en jaune à la gloire de Van Gogh (1981, 1985 et 1986)…

Conférence par Denis Viennet le vendredi 16 Novembre à 17h 30.

See on www.museereattu.arles.fr

Publicités

Musée Réattu – Arles – Christian Milovanoff, Attraction

See on Scoop.itExpositions Montpellier et région

Christian Milovanoff

Attraction

 

2 juillet – 14 octobre 2012

Dans ce tout nouveau travail appelé Attraction, Christian Milovanoff se livre à un étrange jeu sur la reproduction de ses propres archives qu’il déconstruit et sur le pur enregistrement photographique qu’il va également défaire et transformer. Car collectionner des images du monde faites par lui ou pas, ne suffit pas. « Le retour d’archives est parfois difficile: au plaisir physique de la trace retrouvée succède le doute mêlé à l’impuissance de ne savoir qu’en faire » écrit Arlette Farge (in A. FArge, Le goût de l’archive, Paris, Le Seuil, 1989, p.89). Pour l’historien comme pour l’artiste, il s’agit de donner du sens à ce matériau brut…

See on www.museereattu.arles.fr

Christian Lacroix met en scène les Picasso d’Arles au musée Réattu

Christian Lacroix met en scène les Picasso d’Arles au musée Réattu

Christian Lacroix l’arlésien de souche et Pablo Picasso l’arlésien de coeur réunis en un même lieu d’exposition. C’est l’évènement que le musée Réattu d’Arles offre en ce moment à ses visiteurs. Le couturier a scénographié l’exposition qui mêle une soixantaine d’oeuvres du maître espagnol amoureux d’Arles et quelques unes de ses créations pour le théâtre. une exposition enrichie de photos de Lucien Clergue.
Pablo Picasso était venu chercher Van Gogh en Arles; il y a trouvé la corrida.
Le maître espagnol est tombé sous le charme de la ville et de ses environs. C’est pourquoi en 1971 il faisait à la ville une donation de 57 dessins.
Christian Lacroix fait lui son retour au musée 4 ans après son Grand opéra. Il a découvert Picasso en 1957 et depuis il reconnaît avec une grande humilité son admiration pour le maître.

Lacroix – interview Culture Box

See on www.francetv.fr

Musée Réattu – Arles – Christian Lacroix et les Picasso d’Arles

Musée Réattu – Arles – Christian Lacroix et les Picasso d’Arles

Après la première scène inaugurée au début de l’année, l’accrochage Acte V joue ce printemps sa scène 2, à partir d’un pan mythique de la collection : « les Picasso d’Arles », qui comprennent l’extraordinaire suite des 57 dessins offerts par l’artiste en 1971, deux peintures et plusieurs gravures. De nombreuses photographies, réunies grâce à la générosité de leurs auteurs, tels que Lucien Clergue, complètent cet ensemble et offrent une singulière galerie de portraits.

Un an après l’anniversaire des 40 ans de cette donation et un an avant celui des 40 ans de la disparition de l’artiste, le musée donne un éclairage nouveau sur cette collection unique.

Invité de ce moment privilégié, Christian Lacroix fait son retour au musée 4 ans après son grand opéra de 2008. Il évoquait alors le tournant décisif que fut pour lui la découverte des oeuvres du maître lors de l’exposition de 1957 et plaçait quelques robes couture dans les salles de la donation. Cette année, c’est dans son rôle de costumier qu’il revient sur cette « rampe de lancement », en investissant les salles Picasso dotées d’un tout nouveau parcours conçu par le musée. Il y met en scène quelques-unes de ses plus belles créations pour le théâtre ou le ballet, qui disent, mezza-voce ou fortissimo, l’humble tribut qu’il rend aux figures incontournables de l’univers picassien : version Siècle d’or de la peinture espagnole et de Velázquez, mais aussi version corrida, avec quelques habits de toreros. Le point d’orgue de cette partition, nécessairement magistral, a lieu dans la chapelle…

See on www.museereattu.arles.fr

Musée Réattu – Arles – Musée Réattu, Acte V

Musée Réattu – Arles – Musée Réattu, Acte V

Combinaison magique d’un paysage marqué par la présence du Rhône et d’une architecture qui multiplie cours, tribunes et loggias, le musée Réattu apparaît comme un théâtre à part entière. Véritable labyrinthe intérieur, il a vu déambuler de nombreuses figures mythiques, des chevaliers de Malte aux plus grands artistes contemporains, en passant par Jacques Réattu et Pablo Picasso. Les pièces qu’on y joue prennent la forme d’accrochages dont la partition a été établie il y quelques années déjà : toujours inspirés par les lieux, ils se jouent librement des contraintes d’époques, de styles et de techniques.

Cette année, la distribution mêle des figures récurrentes du musée – Tatius, Arlequin, le Mousquetaire – et quelques invités venant troubler le jeu de l’accrochage : qu’ils soient déjà présents dans son histoire, comme Pierre Alechinsky ou Dieter Appelt, ou qu’il s’agisse de nouvelles rencontres, tel Javier Perez, tous entameront un dialogue, sensible ou détonnant, avec les œuvres de la collection.
Succession de « pièces » libres, cet accrochage multiplie les temps forts et revisite différents thèmes attachés au monde du théâtre : le décor et l’illusion, le masque et l’ombre, la vie et la mort. A mi-chemin de ce parcours, les salles consacrées aux dessins de Picasso amorcent un tournant vers des chambres monographiques, mettant en scène des ensembles majeurs de la collection. Point d’orgue de ces grands monologues, la récente donation de 45 œuvres d’Evelyn Ortlieb, signe une étape importante dans l’histoire de la constitution des collections, mais aussi un hommage vibrant au lien qui unissait l’artiste et le musée.
Acte V. L’acte final dans une pièce de théâtre à la française, où l’intrigue trouve son dénouement. La fin d’un cycle dans l’histoire du musée, qui a permis la redécouverte d’une collection sous toutes ses coutures, avant le début d’une nouvelle époque. Que le spectacle commence !

See on www.museereattu.arles.fr