Archives du mot-clé Graffiti

Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier

Jusqu’ au 1er novembre 2014, la Galerie At Down  à Montpellier propose pour cette rentrée une exposition collective qui présente les dernières œuvres des artistes Smash 137, Tilt et Zest.

L’exposition débute avec le toulousain Tilt qui propose une sélection de toiles qui appartiennent à sa série intitulée Back to Boring. Ce retour à l’ennui se traduit par le recouvrement  de l’exubérance des lignes et des couleurs par une triste et épaisse couche de peinture blanche…  On avait eu l’occasion de découvrir quelques œuvres de cette série chez David Pluskwa, à Marseille en 2013. Majoritairement carrées, les toiles de 50 x 50 cm ou 40 x 40 cm sont présentées, ici, dans des boites à effet vitrine. En dehors des reflets inévitables avec le verre, cette présentation nous semble créer  une distance qui altère les effets de lumière sur la matière picturale. Une comparaison avec la seule œuvre de la série, présentée sans vitrine, à droite, en entrant, nous a semblé assez manifeste.

C’est avec intérêt et plaisir que l’on retrouve Zest, un an après son exposition personnelle à la galerie At Down dans laquelle nous avions admiré ses remarquables propositions  sur plexiglass . Pour cette rentrée, la galerie At Down présente des œuvres récentes sur  des supports plus classiques (papier et sur toiles). Moins épurées et moins abstraites que la sélection de 2013, on retrouve les constantes du travail de Zest, sa figure emblématique avec ici une palette plus fraîche et lumineuse. On perçoit des échos peut-être plus présents d’un cubisme qui rappelle celui de Duchamp dans son Nu descendant un escalier ou de certaines œuvres du  futurisme italien, qui pourraient traduire une vision décomposée du mouvement…

Du graffeur suisse Smash 137, la galerie At Down présente une sélection réduite, mais d’une grande qualité. Ces œuvres sont assez proches de celles qui ont été exposées par  la Galerie Le Feuvre, au printemps dernier. Le contour de la lettre a pratiquement disparu,  et laisse place à un geste libéré. Associant les techniques picturales classiques et l’usage de la bombe,  Smash 137 propose des œuvres qui montrent clairement son évolution du graffiti à la peinture abstraite. Les influences de Georges Mathieu, Franz Kline ou encore Jackson Pollock semblent perceptibles dans son travail.  Dans cette sélection, deux œuvres sur papier ont particulièrement attiré notre attention.

La mise en espace est, certes, moins inventive que celle que la galerie nous avait proposée pour les solos de Mist et de Loko, mais l’exercice pour une exposition collective est plus contraint et il offre beaucoup moins de liberté. On soulignera donc la qualité de l’accrochage qui offre  à chaque artiste un espace qui assure une mise en valeur de ses œuvres, tout en construisant un ensemble cohérent sans qu’une proposition étouffe ou neutralise une des deux autres.

Vernissage, l'exposition Smash 137 Tilt Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli
Vernissage de l’exposition Smash 137 Tilt et Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli

À noter également la prestation de Zest et de Gum, en collaboration avec la Galerie At Down,  chez RCB mobilier à Montpellier pour la customisation de meubles de la collection TOG où l’on retrouve les designers Sebastian Bergne, Jonathan Bui Quang Da, Sam Hecht+Kim Colin, Ambroise Maggiar, Nicola Rapetti, Dai Sugasawa et Philippe Starck.

TOG RCB_1
Zest et Gum chez RCB mobilier à Montpellier. Customisation de meubles de la collection TOG.

En savoir plus :
Sur le site de la Galerie At Down
Sur la page Facebook de la Galerie At Down

Lire la suite Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier

Publicités

Galerie At Down : un an déjà !

Il y un peu plus d’un an, à 50 mètres de la Panacée, Philippe Lefèvre et Nicolas Pinelli ouvraient une galerie avec comme objectif  de présenter et de défendre une sélection d’artistes à forte personnalité,  issus de la culture Graffiti.
Pour ce premier anniversaire, nous vous proposons un portrait de la Galerie At Down qui s’est imposée comme un acteur majeur dans le paysage de l’art contemporain urbain à Montpellier.

Une première année particulièrement riche et diverse

L’exposition inaugurale accueillait un trio d’artistes confirmés avec Mist, Tilt et Alëxone. At Down nous a offert ensuite  le plaisir d’apprécier Jonnystyle dans un solo show, L’enfant du pays.  Pour l’été 2013, Cosmopositan, regroupait cinq acteurs de la scène montpelliéraine avec AL, Gum, Momies, Polar et Salamech.
La rentrée fut indéniablement marqué par une très belle exposition personnelle de Zest. L’occasion  de découvrir un nouveau travail d’atelier où les aspects figuratifs avaient fait place à des recherches abstraites sur des supports originaux. En novembre,  pour sa première exposition à Montpellier, Tanc évoquait avec Memories des souvenirs liés à la Méditerranée et à la Corse. À nouveau, une recherche formelle abstraite, réinterprétation de certains caractères de l’expressionnisme abstrait américain.
Retour à la figuration avec Gris 1, en fin d’année : Game… proposait explosion de couleurs, mélanges de techniques, humour et citations… et une installation remarquée et remarquable !

Si la programmation de cette première année a été particulièrement  riche et diverse, proposant à chaque fois d’agréables découvertes, il faut aussi souligner le soin apporté à la présentation et à l’accrochage des œuvres. Philippe et Nicolas ont réussi à exploiter avec beaucoup d’intelligence un lieu qui a certes beaucoup de charme, mais qui n’est pas sans contrainte. L’ouverture sur la terrasse, au nord, leur a permis de combiner avec bonheur lumière naturelle et éclairage artificiel. Les  couleurs des cimaises, la qualité de la lumière, la pertinence de l’accrochage ont assuré une remarquable mise en valeur des œuvres exposées.
Le lieu chaleureux est propice aux échanges avec Philippe qui sait faire partager avec cordialité et passion son expertise dans la culture Graffiti et la qualité du travail des artistes représentés.

La galerie At Down, une histoire

Au cours d’un entretien, Philippe Lefèvre nous a raconté l’histoire de la galerie, avant d’évoquer ses projets et ambitions. Si At Down apparaît comme une jeune galerie dans l’espace montpelliérain, Philippe explique que sa création est le résultat de 20 ans de gestation et d’actions dans le monde des cultures urbaines contemporaines. C’est aussi la rencontre de deux hommes Philippe Lefèvre et Nicolas Pinelli.

Lire la suite Galerie At Down : un an déjà !