Archives du mot-clé Francisco Tropa

Expositions de l’été 2015 au MRAC, Sérignan

Le MRAC (Musée régional d’art contemporain) a très récemment mis en ligne cette vidéo de « promotion » de ses expositions de l’été 2015.


Vidéo: Guillaume Eymenier

Sandra Patron, directrice de l’établissement et commissaire de deux exposition, présente les propositions que le musée propose jusqu’au 30 août.
Nous avons déjà évoqué ici les « Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte (TSAE) » de Francisco Tropa pour en souligner tout le bien que nous en pensons.
L’exposition de Mariana Castillo Deball, « Cronotopo» est aussi une très belle réussite. Les deux vidéos de la série « Présage » d’Hicham Berrada à l’entrée du MRAC mérite également attention.
Seules les « Les chambres des états » de Reto Pulfer, proposées par la Plateforme Roven, dans le cabinet d’arts graphiques, ne nous ont pas semblées être au niveau des autres propositions. On leur préférera une visite du nouvel accrochage des collections, « Portrait de l’artiste en jeune homme », une belle réussite pour le premier accrochage de Sandra Patron.

En savoir plus :
Sur le site du MRAC
Sur la page Facebook du MRAC

Francisco Tropa, « TSAE – Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte), au MRAC, Sérignan

Parmi ses expositions de l’été 2015, le MRAC (Musée Régional d’Art Conpemporain) de Sérignan présente jusqu’au 27 spetembre « TSAE (Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte )», dernier état d’un projet commencé il y a plusieurs années par l’artiste portugais Francisco Tropa.

Pénétrer dans l’univers intrigant, énigmatique et poétique de Francisco Tropa est une expérience étonnante et riche qui ne laisse pas indifférent…

Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Pour l’artiste, Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte est « une fiction allégorique d’un projet qui assume la forme d’une expédition archéologique dans une Égypte hypothétique ». L’exposition, conçue pour le MRAC, est la « présentation d’un dossier secret conservé au ministère des affaires étrangères ».

Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l'huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l’huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Dans une scénographie particulièrement réussie, Francisco Tropa  présente un ensemble de pièces dont la beauté formelle et la qualité d’exécution sont remarquables. Le parcours qu’il nous propose enchaîne des espaces où tout semble être rigoureusement en place… Mais très vite, les choses se troublent, s’échappent… Les références formelles et littéraires s’embrouillent… Ce qui parait logique à première vue devient rapidement incertain… Les évidences s’évanouissent, laissant la place à toutes les interprétations. Pour Francisco Tropa, « ce projet est fabriqué pour que l’observateur puisse coller ce qu’il connaît… ».

Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d'agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d’agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett

Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte  a fait l’objet de plusieurs expositions (La Verrière- Fondation Hermès  à Bruxelles, en 2013 – Pavillon Branco du Musée de Lisbonne, en 2014-2015). Ceux qui ont vu ces deux projets découvriront, avec cette nouvelle étape, une « partie secrète qui ressort mystérieusement au grand jour et qui permet de reconsidérer l’ensemble du projet… ».

Sans aucun doute, une des expositions les plus réussies de l’été 2015, dans la région. Attention, l’exposition se termine le 30 août, impossible de différer une visite après la saison touristique.

Lire la suite Francisco Tropa, « TSAE – Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte), au MRAC, Sérignan