Archives du mot-clé Centre d’Art Contemporain

Arrivée de Nicolas Bourriaud à Montpellier

Retenu par une visite de presse au MuCEM à l’occasion de Made in Algeria, nous n’avons pas pu assister à la présentation de Nicolas Bourriaud, nouveau responsable du projet du Centre d’art contemporain et directeur artistique de la Panacée, hier dans les locaux de Montpellier Métropole.

Cependant, la nature  de l’événement nous  conduit à reproduire ci-dessous le communiqué de presse de la métropole.  On encourage surtout  nos lecteurs à lire le compte rendu de cette rencontre par Jean-Paul Guarino sur le site de la revue Offshore. On en extrait le paragraphe qui a particulièrement retenu notre attention :

« (…) Cela laisse aussi du temps à Nicolas Bourriaud. Mais un autre temps. Un temps qui est une donnée de son projet et non un temps d’impatience ou d’hésitation, un temps aussi offert aux autres. Oui, bonne nouvelle pour tous ceux qui voudront réfléchir, parler et dire. Des professionnels – de l’art et pas seulement – seront invités à débattre et les « citoyens »  seront – à égalité – entendus. Un temps de concertation ».

Ceci laisse entrevoir une approche plutôt participative dans la définition de ce futur Centre d’art contemporain. Toutefois, souhaitons que ces échanges prochains n’ignorent pas le public, les amateurs et les curieux d’art contemporain…

Nous faisons partie de ceux qui ont apprécié le travail réalisé par Franck Bauchard à la tête de La Panacée.  C’est donc  avec intérêt que l’on apprend que sa programmation artistique pour l’année 2016 est maintenue.

On attend avec beaucoup de curiosité les orientations que choisira Nicolas Bourriaud dans la direction artistique de la Panacée. Ce lieu restera-t-il le Centre de Culture Contemporaine où s’hybridaient les productions artistiques, scientifiques, littéraires ou philosophiques avec de multiples regards et des interrogations souvent novateurs sur ce qui construit nos cultures contemporaines ?

En savoir plus :
Sur le site de la revue Offshore
Sur le site de La Tribune Objectif Languedoc
Lire la suite Arrivée de Nicolas Bourriaud à Montpellier

Publicités

Politique culturelle à Montpellier (3) La conference de presse du 2 octobre 2015

Dans des billets précédents, nous avons évoqué la place du futur Centre d’art contemporain dans les choix de la politique culturelle présentée par Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole, le 2 octobre dernier, ainsi que les expositions annoncées.
L’ensemble de la conférence de presse de Philippe Saurel est disponible ici :

Politique culturelle à Montpellier (1)

Lors d’une conférence de presse, le 2 octobre, Philippe Saurel, Maire de Montpellier et président de la Métropole a présenté les grands axes de sa politique culturelle et les événements de la saison culturelle 2015-2016.

Ce premier article rend compte des projets de la Ville et de la Métropole (uniquement dans le domaine des arts visuels) et surtout de son projet de Centre d’art contemporain. Un deuxième billet est consacrée aux expositions et manifestations qui sont à l’agenda d’ici la fin 2016.

Lire la suite Politique culturelle à Montpellier (1)

Quelle programmation 2015 à La Panacée ? Un musée qui devient Centre d’Art Contemporain !

Vendredi dernier (5 décembre), à l’occasion du vernissage de l’exposition consacrée aux lauréates du deuxième prix Felix Sabatier au musée Fabre, Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Agglomération et la future Métropole a souhaité mettre un terme aux incertitudes qui pesaient sur l’avenir de La Panacée et sur sa programmation.

On écoutera avec intérêt l’enregistrement de ses propos ci-dessous. Désolé pour la qualité moyenne de celui-ci, réalisé avec un téléphone portable.

Après la pétition lancée, il y a une quinzaine de jours, et la parution de plusieurs articles dans la presse locale et nationale, Philippe Saurel confirme que la direction artistique reste confiée à Franck Bauchard et à son équipe. On notera que ce discours semble s’éloigner du projet de « nouvelle orientation » pour l’établissement qui était apparu lors de sa conférence de presse du 15 octobre dernier.

On ne commentera pas ici les propos et sous-entendu du maire sur l’existence d’« un État dans l’État » à la ville de Montpellier, pas plus que cette étonnante révélation de rumeurs relatives à de sombres « tractations » à propos de la Collection Lambert…
Par contre, on attend de voir ce que sera la programmation 2015 de La Panacée… « avec de temps en temps, une programmation municipale » pour reprendre le propos de Philippe Saurel

Au-delà de l’avenir de La Panacée, Philippe Saurel  a donné aussi quelques précisions importantes sur  le futur Centre d’Art Contemporain en lieu et place de l’ex-musée de d’histoire de France en Algérie. Se reprenant lui-même quelques fois, le président de l’Agglo parle désormais d’un  Centre d’Art Contemporain et non plus d’un Musée d’Art Contemporain
La différence est loin d’être mince ! Cela signifie qu’il n’y aura pas de collection, donc pas de budget d’acquisition. Par ailleurs, l’établissement ne sera pas sous la direction d’un conservateur et l’équipe sera certainement beaucoup plus légère que dans l’hypothèse d’un musée…  Un tel établissement de n’impose pas la rédaction d’un projet Scientifique et Culturel, au sens strict du terme.
Bien entendu, on perçoit que cette « réorientation » réduira sérieusement les investissements et les coûts de fonctionnement d’une telle structure par rapport à un musée qu’il soit d’art contemporain ou d’histoire…
Philippe Saurel souligne dans son discours qu’il offrira ainsi un « écrin magnifique » et central aux collections du FRAC… Certes, mais on attend maintenant le programme d’exposition temporaire qu’organisera ou recevra ce futur Centre d’Art Contemporain :

  • Quelle sera son originalité et comment s’articulera-t-il avec ceux des autres établissements de la région (MRAC à Sérignan, CRAC et MIAM à Sète, Carré d’Art à Nîmes, Fondation Luma à Arles, Fondation Lambert à Avignon, Friche de la Belle de Mai à Marseille, Les Abattoirs à Toulouse, etc…) ?
  • Comment ce nouveau centre travaillera-t-il avec les autres lieux d’exposition de la ville ( Carré Sainte-Anne,  Panacée, ESBAMA, FRAC) ?
  • Quel rapport entretiendra-t-il avec les galeries avec les artistes de la ville et de la région ?

On espère aussi en savoir plus sur le « comité de pilotage scientifique » qui doit accompagner Michel Hilaire et Numa Hambursin, sur la procédure de recrutement du futur directeur et de son équipe.

À suivre…

En savoir plus :
« La Panacée se gèle » article du 1er décembre 2014 dans Direct Montpellier
Brève du 2 décembre 2014 dans Direct Montpellier
« Je ne vais pas moi-même fermer un lieu que j’ai inauguré », billet du 1er décembre 2014, de Charles Dos Santos, dans son blog hébergé par Le Monde
« Le maire, Philippe Saurel, maintient Franck Bauchard, directeur artistique de La Panacée, et sa programmation culturelle » Midi Libre du 1er décembre 2014.
« Cédric de Saint Jouan :  » Une rencontre humaine avec Philippe Saurel «   », article du 1er décembre 2014 dans Le nouveau Montpellier
« À Montpellier, les échanges numériques de la Panacée menacés », tribune du 1er décembre 2014 dans Libération.
« A Brétigny-sur-Orge et Montpellier, deux centres d’art en danger », article du 26 novembre dans Les Inrocks.
« Après le Forum, le CAC-Bretigny, La Panacée et Les Eglises menacés: l’hécatombe des lieux d’art », écho du 27 novembre 2014 dans Partis-Art.

Le CIRVA à Marseille, une présentation vidéo en ligne.

Courant juillet, le CIRVA (Centre international de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques), installé à Marseille depuis 1986, a mis en ligne sur les réseaux sociaux un film réalisé par Benjamin Béchet et Laurent Eisler.

C’est une occasion pour rappeler ici l’exceptionnel travail réalisé par ce centre d’art contemporain créé en 1983.
C’est aussi l’occasion de saluer une communication aujourd’hui plus ouverte du CIRVA en particulier sur les reseaux sociaux.

Atelier de recherche et de création contemporaine, le CIRVA a accueilli, en trente ans, environ 200 artistes qui ont développé des projets de recherche et de création dans le domaine de l’art contemporain, du design et des arts décoratifs.

C’est à l’occasion d’une résidence que ces créateurs se sont confrontés le plus souvent pour la première fois au verre, matière difficile à maîtriser. Ils y ont rencontré une équipe technique particulièrement affûtée et très à l’écoute de leur démarche.

Installé dans un ancien bâtiment industriel, en plein cœur du quartier Euroméditerranée, le CIRVA possède une collection d’environ 600 œuvres qui sont montrées au cours d’expositions, dans des musées et centres d’art à travers le monde.

On trouvera sur le site du CIRVA la liste des artistes qui ont été accueillis ainsi que celle des nombreuses expositions qui ont présenté des œuvres réalisées pendant les résidences.
L’appel à projet pour résidence de production en 2015 est également disponible sur ce même site.

Actuellement, on peut voir des œuvres dans les expositions suivantes de la région :

Pierre Charpin, Cité radieuse de Le Corbusier, Marseille. Du 15 juillet au 15 août 2014
Mathieu Peyroulet Ghilini – Pièce montée, Villa Noailles, Hyères. Du 4 juillet au 28 septembre 2014
Julie RichozArrêt sur objet, Espace d’art Le Moulin, La Valette du Var. Du 1er juillet au 23 août 2014
Sculpture du Sud, Villa Datris, L’Isle-sur-la-Sorgue. Du 18 mai au 11 novembre 2014
Dominique Angel, Vidéochroniques, Marseille. Du 7 mai au 6 septembre 2014
Galerie de la Méditerranée, MUCEM, Marseille, depuis le 7 juin 2013

En savoir plus :
Sur le site du CIRVA
Sur la page Facebook du CIRVA
Suivre le CIRVA sur Twitter (@CIRVAMarseille)