Archives du mot-clé ART-O-RAMA

ART-O-RAMA • Show Room 2016 • Appel à candidatures

Nous relayons volontiers cet appel à candidatures pour le Show Room 2016 d’ART-O-RAMA, salon international d’art contemporain à Marseille qui fêtera sa 10ème édition, en août 2016.

« Chaque année ART-O-RAMA, salon international d’art contemporain, propose un espace dédié à la jeune création régionale. Ce Show Room permet aux galeries internationales qui participent à ART-O-RAMA de découvrir le travail de 4 jeunes artistes issus des écoles d’art de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le lauréat du Show Room devient l’artiste invité(e) de l’édition suivante.

Nous invitons les artistes sortants des écoles d’art de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (jusqu’à 5 ans après l’obtention du diplôme) à nous faire parvenir par email AVANT LE 31 JANVIER 2016 à MINUIT à contact@art-o-rama.fr :

Un portfolio de 15 pages maximum comportant, en anglais :

> une bio-bibliographie

> un texte de présentation du travail

> des photos légendées

Nous recommandons aux candidats de présenter une version traduite en anglais de leur dossier de candidature».

Pour cette édition 2016, le commissariat du Show Room est confié à Luigi Fassi.  (lire présentation ci-dessous)

En savoir plus :
Sur le site d’ART-O-RAMA

Lire la suite ART-O-RAMA • Show Room 2016 • Appel à candidatures

Publicités

Art-O-Rama 2015, soutien à la jeune création

Un précédent billet évoquait certaines présentations des galeries sélectionnées pour ce salon international d’art contemporain qui marque la rentrée à Marseille et dans le sud de la France.

Cette chronique est consacré aux artistes exposés dans le cadre du soutien à la jeune création (Artiste Invité, Show Room, Prix Esadmm), aux propositions de Mécènes du sud et de la Compagnie fruitière et à Platform, la carte blanche offerte à un artiste par Art-O-Rama et Le Cartel de la Friche .

Art-O-Rama  permet à ces artistes une confrontation au public et aux différents acteurs du milieu de l’art contemporain (galeristes, collectionneurs, critiques…) présents sur le salon.

Pour cette édition 2015, les espaces réservés à ces créateurs se développaient à l’entrée du salon, leur donnant ainsi une bonne visibilité.

Lire la suite Art-O-Rama 2015, soutien à la jeune création

Bref retour sur l’édition 2015 d’Art-O-Rama

Art-O-Rama, salon international d’art contemporain, est un moment incontournable de la rentrée de l’Art contemporain à Marseille et dans le sud de la France.
L’importante couverture de presse, l’origine des galeristes et des collectionneurs font de ce salon un événement national et international.

Une ambiance décontractée et chaleureuse, une certaine convivialité donnent à Art-O-Rama un caractère particulier, apprécié des galeristes, des artistes, des collectionneurs et des journalistes. Équipé d’indispensables éventails, on s’y retrouve toujours avec plaisir pour partager souvenirs, découvertes artistiques et potins de vacances…

Galerie Neumeister Bar-Am (Berlin)_1
Galerie Neumeister Bar-Am (Berlin), artistes : Rachel de Joode et Kate Steciw avec Harm van der Dorpel Photo : ©jcLETT

Dans les locaux « surchauffés » de la Cartonnerie, à la Friche de la Belle de Mai, les organisateurs proposent aux exposants des surfaces généreuses qui permettent une bonne mise en valeur des artistes qu’ils représentent. Les cimaises et leurs agencements offrent des espaces et des perspectives toujours intéressantes, une multiplication des points de vue qui permettent souvent de trouver autre chose que ce que l’on cherchait…

Comme pour les autres éditions, la sélection d’œuvres présentées par les galeries était exigeante et souvent originale. Il est impossible d’en faire ici une analyse ou un compte rendu détaillé. On se contentera donc d’en souligner la qualité générale. On se permettra toutefois quelques remarques sur l’organisation générale du salon et sur l’utilisation des espaces par les exposants.

Cette année Art-O-Rama inaugurait le prix Roger Pailhas. Hommage au célèbre galeriste marseillais, reconnu pour l’audace de ses stands, ce prix récompense le meilleur projet curatorial.

Il a été décerné à la galerie 22,48 m². Dans un espace réduit, deux cimaises en angle (un obtus et un droit ) offrait une très intéressante valorisation du travail de Cécile Beau. S’il multipliait les perspectives, ce dispositif permettait aussi un espace  particulier à chaque pièce exposée. Loin de la « boite fermée », le stand de la galerie 22,48 m² attirait discrètement l’attention…

Face à ce solo show, plus classiquement, sur une longue cimaise, la galerie Neumeister Bar-Am de Berlin réussissait une belle présentation de nombreux artistes (Rachel de Joode, Steciw / de Joode, Zvi Hacker, Daragh Reeves, Kate Steciw, Henrik Strömberg, Harm van den Dorpel) avec un accrochage plein de rythme et de vivacité, malgré quelques reflets gênants.

Les galeries Praz-Delavallade et Emmanuel Hervé avait fait le choix plus difficile de stands carrés au carrefour des principales circulations du salon. Leurs cimaises entièrement tournées vers l’extérieur offraient ainsi une très bonne visibilité.

Ce dispositif permettait aux deux galeries parisiennes de présenter un accrochage simple et efficace aux œuvres, sans qu’elles se parasitent (Charles-Henri Monvert et  Sérgio Sister chez Emmanuel Hervé; Pierre Ardouvin, Philippe Decrauzat, Thomas Fougeirol et Joe Reihsen chez Praz-Delavallade).

Chez Levy.Delval de Bruxelles, un étrange jeu de miroirs troublait la perception de l’espace. Il offrait une intéressante présentation au triptyque d’impressions sur toiles d’Hugo Scibetta, représentations flouées issues du site Contemporary art daily. Ce reflet « virtuel » renvoyait aussi l’image d’énigmatiques impressions 3D de céramiques maintenues par deux chaises de bureau appuyées contre un mur… Ces impressions 3d ont été réalisées par Oliver Laric, à partir du site d’archive de la Fondation Lincoln. Cette installation de la galerie LD était une des propositions originales de la sélection, reprenant les interrogations actuelles sur la nature de l’œuvre d’art, sa reproductibilité et son réemploi.

Retenons également le stand de la galerie Deborah Schamoni de Munich qui présentait le travail de Véronique Bourgoin dans une installation faite sur mesure pour Art-O-Rama. Intitulé « Labyrinth of Time », ce salon de collectionneur imaginaire exposait ses photographies accompagnées d’objets. Malheureusement, le dialogue annoncé entre son travail et celui de Manfred Pernices (BriefkastenOrion) ne nous a pas sembler très fructueux.

Indépendamment de la qualité des œuvres exposées, les autres stands nous sont apparus plus dans la norme de ce que l’on voit ordinairement dans les foires d’art contemporain.

Un prochain billet sera consacré à la carte blanche qu’Art-O-Rama proposait à Saâdane Afif, aux artistes exposés dans le cadre du soutien à la jeune création (artiste invité, show room) et aux propositions de Mécènes du sud et de la Compagnie fruitière.

En savoir plus :
Sur le site ART-O-RAMA
Sur la page  Facebook ART-O-RAMA
ART-O-RAMA sur Twitter

ART-O-RAMA 2015 à La Cartonnerie de la Friche

Événement majeur de la rentrée, ART-O-RAMA, Salon international d’art contemporain  se déroulera les 28, 29 & 30 août 2015 à La Cartonnerie de la Friche Belle de Mai à Marseille.

Comme chaque année, ART-O-RAMA  rassemble une sélection exigeante d’une vingtaine de galeries qui ont présenté des propositions curatoriales originales. On retrouvera avec intérêt les galeries présentes lors des éditions précédentes. Bien entendu, on attend avec curiosité les nouveaux participants…

Art-O-Rama 2014
Art-O-Rama 2014

Le week-end d’ouverture, en présence des galeristes, sera accompagné d’une importante  programmation, dont le détail est disponible sur le site d’ART-O-RAMA.

Parmi ces propositions, celles-ci semblent incontournables :
Vendredi 28 : Vernissage des expositions de la rentrée 2015 à la Friche la Belle de mai (18-22h)
Samedi 29 : Nuit des Galeries, organisée par Marseille expos (18-22h).
En parallèle, la deuxième édition de Paréidolie, Salon International du Dessin Contemporain se tiendra les samedi 29 et dimanche 30 août 2015, dans la Galerie du Château de Servières à Marseille.

L’exposition à La Cartonnerie restera ouverte tous les jours, jusqu’au 13 septembre inclus.

Un week-end de rentrée particulièrement dense en perspective !
Chroniques à suivre après le week-end d’ouverture.

Galeries sélectionnées :

  • Kim Kim, Séoul (Kim Beom, Jae-Hwan Joo, Juyeun Park, Chung Seoyoung, Nakhee Sung)
  • Space In Between, Londres (Christian Newby, Lucas Simões, Sandy Smith)
  • Allen, Paris (Laëtitia Badaut Haussmann, Colin Snapp)
  • Antoine Levi, Paris (« The Nerina Project »)
  • :BARIL, Cluj Napoca (Sasha Auerbakh, Arantxa Etcheverria, Mihai Iepure-Gorski, Maxim Liulca, Sorin Neamtu)
  • mfc-michèle didier, Paris (Yona Friedman, Mathieu Mercier, Annette Messager)
  • Deborah Schamoni, Munich (Véronique Bourgoin)
  • Laveronica arte contemporanea, Modica (Moira Ricci, Amir Yatziv)
  • Emmanuel Hervé, Paris (Charles-Henri Monvert, Sérgio Sister)
  • PM8, Vigo (Gabriel Pericàs)
  • L21, Madrid|Palma de Majorque (Cristina Garrido)
  • Laurence Bernard, Genève (Caroline Corbasson, Bertrand Planes, Koka Ramishvili)
  • 22,48 m2, Paris (Cécile Beau)
  • Praz-Delavallade, Paris (Pierre Ardouvin, Philippe Decrauzat, Thomas Fougeirol, Joe Reihsen)
  • Daniel Marzona, Berlin (Nina Canell, Vajiko Chachkhiani)
  • Daviet-Thery, Paris (Allan Kaprow)
  • Delval, Bruxelles (Hugo Scibetta)
  • Hopstreet, Bruxelles (Davide Bertocchi, Egon Van Herreweghe)
  • Martos Gallery, New York|Los Angeles
  • Neumeister Bar-Am, Berlin (Rachel de Joode, Steciw / de Joode, Zvi Hacker, Daragh Reeves, Kate Steciw, Henrik Strömberg, Harm van den Dorpel)
  • Micheline Szwajcer, Bruxelles (Koenraad Dedobeleer)

L’Artiste Invité pour cette édition 2015 est Vincent Ceraudo.

La sélection du Show Room 2015 a été réalisée par Veronica Valentini. Les quatre jeunes artistes  issus des Écoles d’Art de la Région retenus sont : Qingmei YAOElsa PhilippeRafaela Lopez et  Lorraine Châteaux. Rappelons que le lauréat du Show Room devient l’Artiste Invité de l’édition suivante.

Pour les Projets Invités, Mécènes du Sud a choisi de présenter le travail d’Anne-Valérie Gasc et la Compagnie Fruitière invite Chourouk Hriech, Olivier Millagou et Teurk

Platform est un espace dédié à une carte blanche dans le parcours du salon. On y découvrira le projet « The Fountain Archives » développé par Saâdane Afif.

This means That A User s Guide to semiotics
This means That A User s Guide to semiotics

En savoir plus :
Sur le site ART-O-RAMA
Sur la page  Facebook ART-O-RAMA
ART-O-RAMA sur Twitter 

Dans les allées d’ART-O-RAMA 2014 à Marseille !

ART-O-RAMA, le salon international d’art contemporain  s’est imposé comme l’événement majeur de la rentrée dans le sud de la France.

Comme pour les éditions précédentes, galeristes, artistes, collectionneurs et journalistes s’y retrouvent avec plaisir dans une ambiance décontractée et chaleureuse.
Dans les locaux de la Cartonnerie, à la Friche de la Belle de Mai, les organisateurs offrent aux exposants des surfaces généreuses, correctement équipées qui leur permettent une très bonne mise en valeur des artistes qu’ils présentent. Les cimaises sont amples et leur agencement offre des espaces et des perspectives souvent intéressants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La sélection présentée par les galeries pour cette édition est exigeante et très diverse. Il est impossible d’en faire ici une analyse. Cependant, aucune proposition ne marque de manière forte ce salon. On se contentera donc d’en souligner la qualité générale.

Lire la suite Dans les allées d’ART-O-RAMA 2014 à Marseille !