Archives du mot-clé Architecture

Iwan Baan, 52 weeks, 52 cities à pierresvives

Du 14 janvier au 26 mars, la galerie d’exposition de pierresvives présente 52 weeks, 52 cities, une proposition en forme de carnet de voyage du photographe hollandais, Iwan Baan.

Créée pour le musée Marta Herford, en 2013, 52 weeks, 52 cities nous promet selon le communiqué de presse de « saisir ce qu’est l’architecture aujourd’hui. L’architecture des stars, Rem Koolhaas, Zaha Hadid, Steven Holl, Herzog et De Meuron, Toyo Ito, Sanaa, Diller Scofidio & Renfro, mais aussi l’architecture vernaculaire, sans architecte ».

Iwan Baan a découvert pierresvives en 2012, lorsque l’architecte Zaha Hadid lui a commandé des photos du bâtiment.

On en reparle éventuellement après le vernissage public, annoncé pour le jeudi 14 janvier 2016 à 18h30. Il sera suivi d’une conférence d’ Iwan Baan à 20 h.

À lire ci-dessous, une présentation de l’exposition et un portrait d’Iwan Baan, extraits du dossier de presse.

En savoir plus :
Sur le site de pierresvives
Sur la page Facebook de pierresvives
Sur le site d’Iwan Baan
Sur la page Facebook d’Iwan Baan
Suivre Iwan Baan sur Instagram
52 weeks, 52 cities sur le site du musée Marta Herford

Interview (en anglais) d’Iwan Baan par Kunst+Film à l’occasion du salon d’architecture de Cologne, en 2014.

Lire la suite Iwan Baan, 52 weeks, 52 cities à pierresvives

Publicités

Archi-Sculpture à la Villa Datris, l’Isle-sur-la-Sorgue

Jusqu’au 1er Novembre 2015, la Fondation Villa Datris pour la sculpture contemporaine présente avec Archi-Sculpture, une exposition qui  s’intéressent aux liens étroits et souvent féconds entre architecture et sculpture contemporaine.

Un peu plus d’une certaine d’œuvres sont réunies (95 sculptures et 25 maquettes), dont 19 pièces monumentales  dans les jardins, 10 installations In Situ créées pour le lieu et quatre vidéos. La liste des artistes ( 100 architectes et sculpteurs) est impressionnante.

Après un hommage sobre à Tristan Fourtine, compagnon de Danièle KapelMarcovici, architecte et co-fondateur de la Fondation Villa Datris, disparu en 2013, le parcours de visite se développe  en neuf étapes.

Malgré la qualité des œuvres présentées, Archi-Sculpture laisse un sentiment d’inachevé…  Une sensation déjà perceptible l’an dernier pour Sculptures du Sud, qui nous avoit conduit à ne pas plublier de chronique. On a du mal a retrouver la magie et la cohérence de Sculptrices.

L’ensemble nous a semblé assez hétéroclite. Le propos manque parfois de cohérence et donne souvent l’impression d’une juxtaposition de séquences dans lesquelles il est certes toujours question d’architecture et de sculpture, mais où l’on a un peu du mal à trouver un fil conducteur… Trop d’œuvres se télescopent dans des espaces limités, souvent encombrés par des socles et des tables… Une sélection plus rigoureuse aurait éventuellement apporté plus de lisibilité…

Dans un cartel, il est fait référence aux coins à pique-nique, chers à François Morellet (« Les œuvres d’art sont des coins à pique-nique, des auberges espagnoles où l’on consomme ce que l’on apporte soi-même »). Peut-être n’avions nous rien apporté… à moins que la surabondance des mets proposés nous ait coupé l’appétit… On lira notre compte rendu de visite, très critique, ci-dessous.

En savoir plus :
Sur le site de la Villa Datris
Sur la page Facebook de la Villa Datris
Plusieurs interviews d’artistes sur la chaîne You Tube de la Villa Datris
On peut également suivre la Villa Datris sur Twitter

Liste des architectes et sculpteurs :

Alisa Andrasek & José Sanchez • Chantal Atelin • Shigeru Ban • Jean-Yves Barrier • Laurent Baude • Christophe Berdaguer & Marie Péjus • Ralph Bernabei & Carlos Abrecht • André Bloc • Catherine Bret-Brownstone • Betty Bui • Daniel Buren • Anthony Caro • Miguel Chevalier • Eduardo Chillida • Ciris-Vell • Robbie Cornelissen • Bernard Cousinier • Parvine Curie • Jacqueline Dauriac • Odile Decq • Wim Delvoye • Jean Denant • Jean Dewasne • Norman Dilworth • Jean Dubuffet • Henri-François Dumont • Nathalie Elemento • Lorenz Estermann • Etienne-Martin • Regina Falkenberg • Martine Feipel & Jean Bechameil • Tristan Fourtine • Sou Fujimoto • Maki Georgeon • Emile Gilioli • Liam Gillick • Philippe Gourier • Dan Graham • Nicolas Grospierre • Milène Guermont • Jette Hampe • Alexis Hayère • Ernst Günter Herrmann • Medjid Houari • Miguel Isla • Robert Jacobsen • Rémy Jacquier • Ann Veronica Janssens • Dani Karavan • Tadashi Kawamata • Valery Koshlyakov • La Fratrie • Le Corbusier • Sol Lewitt • Antti Lovag • Benoît Luyckx • Pierre Malphettes • Jaildo Marinho • Francesco Marino Di Teana • Vincent Mauger • Manuel Merida • Meuser • Jean-Claude Meynard • Joan Mirò • François Morellet • Jean Nouvel • Sarah Oppenheimer • Claude Parent • Jean-Paul Philippe • Jean-Charles Pigeau • Edgard Pillet • Anne & Patrick Poirier • Denis Pondruel • Pancho Quilici • Jean-Claude Reussner • Vera Röhm • Niki De Saint Phalle • Nicolas Sanhes • Larissa Sansour • Françoise Schein • Nicolas Schöffer • Gabriel Sobin • Anabelle Soriano • Annette Streyl • Jean Suzanne • Szajner • Sarah Sze • Tilman • Hap Tivey • Bernard Tschumi • Joris Van De Moortel • Hélène Vans • Xavier Veilhan • Amy Yoes

Lire la suite Archi-Sculpture à la Villa Datris, l’Isle-sur-la-Sorgue

Festival des Architectures Vives, la Dixième du 10 au 14 juin 2015

Jusqu’au dimanche 14 juin, Champs Libre présente La Dixième (édition) du Festival des Architectures Vives (FAV) à Montpellier.

Dix équipes internationales de jeunes architectes et l’université de Syracuse ( New York)  présentent des architectures éphémères dans les cours de plusieurs hôtels particuliers situés dans le cœur de la ville historique.
Pour ce dixième anniversaire, l’équipe du FAV a offert trois « cartes blanches » à d’anciens participants du festival qui propose  leurs regards avec des installations exposées salle Lapeyronie à l’hôtel de Saint Côme (voir article ici). Le pavillon du FAV, dans la cour de cet hôtel, a été confié NAS Architecture, une jeune agence montpelliéraine qui  nous avait particulièrement séduit l’an, dernier à La Grande-Motte. Ce pavillon est une très belle réussite qui offre des perspectives inédites sur le bâtiment qui l’accueille. N’hésitez pas à en faire plusieurs fois le tour, à vous installer sur les gradins, à prendre le temps… d’agréables surprises sont au rendez-vous du regard curieux !

Élodie Nourrigat et l'équipe de NAS Architecture
Élodie Nourrigat et l’équipe de NAS Architecture

Les billets publiés ici trahissent sans aucun doute notre intérêt pour cette manifestation qui est exemplaire à plus d’un titre.

Alors, ne perdez pas de temps, ou plus exactement allez vite « perdre » du temps à travers l’Écusson pour découvrir les étonnantes et poétiques architectures éphémères de ces jeunes équipes généreuses et pleines d’enthousiasme. Seul, entre amis, avec des collègues de travail ou en famille, le plaisir est au rendez-vous ! L’architecture des hôtels particuliers, comme les installations imaginées par les équipes changent selon les heures et la lumière du ciel, alors n’hésitez pas à pousser les portes plusieurs fois pendant ces quatre jours, vous n’y ressentirez jamais les mêmes émotions.

Un petit mot sur les équipes de médiateurs, étudiants à l’École d’Architecture… Elles dialoguent et partagent les « secrets » des projets présentés, avec tact et pertinence.

Pour cette dixième édition, l’équipe du FAV met gratuitement à disposition une application pour smartphone, simple, complète et efficace.  Elle est téléchargeable sur l’Apple Store et Google Play.

N’hésitez pas à partager vos photos sur Twitter et Instagram (#FAVMTP2015)

Vous pouvez participer à la désignation du Prix du Public qui sera remis le 13 juin, au Pavillon du FAV.

À l’occasion de cette dixième édition, le Festival des Architectures Vives publie un ouvrage particulièrement intéressant, loin des classiques albums de souvenirs. Il s’articule autour des idées fondatrices du Festival : Contemplation, Éphémère, Interactivité, Lumière, Matérialité, Temporalité, Plaisir… On y lira avec intérêt « La ville créative, plaisir d’architecture » d’Élodie Nourrigat et Jacques Brion, architectes à Montpellier, présidente et vice-président de Champ Libre. C’est avec plaisir que l’on en extrait ce paragraphe :

« Le festival cherche à faire la démonstration que l’architecture dans sa capacité à transcender un lieu par la manipulation de la matière, de la lumière, de l’espace, est une plus-value essentielle à la construction de notre environnement. Faire aussi la démonstration qu’une jeune génération d’architectes, qui propose, invente, expérimente et explore de nouveaux champs de conception, est en capacité de faire découvrir à tous le plaisir du lieu et de l’architecture ».

Les dix éditions du FAV attestent que ces démonstrations sont bien établies. On remercie ces deux architectes pour leur générosité, et pour  les émotions et le plaisir qu’ils ont contribué à apporter aux visiteurs occasionnels ou fidèles du Festival des Architectures Vives.

Les photos qui accompagnent cette chronique ont été prises lors de la présentation de presse dans la matinée du 9 juin.

On lira la présentation des projets sur le site du FAV ou dans un précédent billet.

En savoir plus :
Sur le site du FAV
Sur la page Facebook du FAV
Suivre le FAV sur Twitter : @FAV_34

FAV 2015 : Cartes blanches

Pour sa dixième édition, Festival des Architectures Vives (FAV) propose une « Carte Blanche » à  trois jeunes agences d’architectes qui ont participé aux éditions précédentes du festival.
Les projets seront présentés du 3 au 14 juin, dans la salle Lapeyronie de l’Hôtel St Côme, à Montpellier et du 20 au 28 juin, à l’espace d’exposition de la Capitainerie de La Grande-Motte.

On retrouvera donc avec intérêt les équipes abc-studio (Doonam Back et Yann Caclin) qui ont participé au FAV 2010), Plux.5 (Doonam Back et Yann Caclin) sélectionné pour le Fav 2011) et Spaces (Guillaume Girod – Sophie Bourg – Luc Leotoing) qui étaient présents pour le premier au FAV 2011 et pour les autres au FAV 2007.

On lira ci-dessous la présentation des projets et des équipes, transmises par l’équipe du festival.

En savoir plus :
Sur le site du FAV
Sur la page Facebook du FAV
Suivre le FAV sur Twitter : @FAV_34
Sur le site d‘abc-studio
Sur le site de plux.5
Sur le site de Spaces

Lire la suite FAV 2015 : Cartes blanches

FAV 2015 : Le Pavillon de la dixième édition à Montpellier

Après avoir présenté les projets pour Montpellier et La Grande-Motte, quelques mots sur le prochain Pavillon de la dixième édition du Festival des Architectures Vives (FAV) à Montpellier.

Rappelons que ce pavillon est traditionnellement installé dans la cour de l’hôtel Saint-Côme à Montpellier. Il accueillera le public une semaine avant le commencement du FAV, dès le 3 juin et donnera ainsi un avant goût des créations et du parcours du festival 2015. Il sera ouvert jusqu’au dimanche 14 juin 2015, de 9 h à 19 h.

Image du FAV, le Pavillon est un lieu incontournable qui a pour vocation d’informer et de renseigner les visiteurs, de les guider pour construire leur parcours.
C’est aussi le lieu où le public vote. C’est au Pavillon que sont remis les prix du public et du jury. Enfin, le Pavillon a pour ambition d’être un espace de rencontre et de partage et de faire écho aux éditions précédentes.

Pour cette dixième édition, l’équipe de l’association Champ Libre a choisi de confier la réalisation du Pavillon à NAS Architecture. Cette agence montpelliéraine nous avait enthousiasmé l’année dernière avec le projet Breath Box, installé face à la mer, à l’occasion du deuxième Festival des Architectures Vives à La Grande-Motte.  Ce projet avait remporté le prix du jury et le prix du public.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que l’on attend leur réalisation pour le Pavillon de la dixième édition du FAV à Montpellier.
On trouvera ci-dessous une présentation du projet et de l’équipe extraite du dossier de presse.

En savoir plus :
Sur le site du FAV
Sur le site de NAS Architecture
Sur la page Facebook du FAV
Suivre le FAV sur Twitter : @FAV_34

À noter : Les pavillons des éditions 2012 et 2013 du FAV de Montpellier sont exposés à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de la ville.

Le projet (extrait du dossier de presse) :

Pour les 10 ans du Festival des Architectures Vives et dans un cadre aussi exceptionnel que celui de la cour de l’hôtel Saint Côme, la prise de position du Pavillon d’Accueil doit être réfléchie et contextuelle. Il paraissait important d’utiliser les différents éléments qui rythment la cour comme base au développement global de la forme du Pavillon.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

Prenant naissance au sol, le Pavillon se déploie en une multitude de gradins aléatoires pouvant servir d’espace de lecture pour les visiteurs, de repos ou bien de scène pour les différents événements qui se déroulent durant le Festival.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

Le Pavillon vient ensuite englober les colonnes qui l’entourent pour former un grand espace d’accueil pour le public. De par sa forme et sa générosité, cette intériorité fait appel. Composé d’une scénographie murale, cet espace devient un lieu d’information et de rencontre autour du Festival.

Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture - Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015
Le pavillon du FAV 2015 à Montpellier (Projet). Crédit photo : NAS Architecture – Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure / FAV 2015

L’ensemble se compose de plaques de médium teintées dans la masse anthracite à l’extérieur, privilégiant ainsi une mono matière, laissant la priorité visuelle aux variations de la forme et à l’unité de l’ensemble. L’intérieur est composé de tons clairs, contrastant avec l’extérieur pour inviter le public à y entrer. Cet espace est traversant, n’arrêtant ni le regard ni le passage. L’utilisation du Pavillon se veut fluide et ergonomique.

Plus qu’un simple objet, ce Pavillon est un outil architectural. Une articulation qui propose plus que ce qu’elle n’impose. On peut tourner autour, le traverser, monter dessus… le but est d’offrir sur une petite surface un grand nombre d’utilisations possibles.

Le Pavillon se veut ainsi être un espace de rencontre, de convivialité, de partage, à l’image du FAV. Un endroit pour comprendre le Festival, en parler et l’exprimer.

L’équipe (extrait du dossier de presse) :

Hadrien Balalud de Saint Jean / Johan Laure / Guillaume Giraud. DR NAS Architecture

NAS Architecture est fondée en 2013 par Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud et Johan Laure à Montpellier. Forte d’ expériences personnelles, l’agence est le fruit d’une suite de nombreuses collaborations entamées depuis quelques années, avec entre autres, plusieurs participations à des concours nationaux et internationaux.

Ainsi, NAS Architecture continue aujourd’hui de se développer dans la même dynamique, en travaillant sur une multitude de projets sans distinction d’échelle ou de lieu, dessinant avec la même implication des pavillons et des projets urbains. Chaque projet devient alors l’occasion d’appliquer une posture au lieu afin d’ouvrir un discours avec les différents acteurs du projet.

La dynamique des projets se fonde sur une envie de développer les qualités et les usages d’un site tout en utilisant les contraintes à leurs avantages. Le travail de l’agence se veut donc contextuel et utilise le paysage, les usages et les spécificités techniques de la région comme éléments de référence à mettre en résonance au sein d’un programme donné.

NAS prône la conception de lieux de vie en adéquation avec les attentes contemporaines de sociétés en perpétuelle évolution.