Archives du mot-clé Aline Ribière

Aline Ribière avec Lauriane Bozier : Habillage rituel de La Robe du Japon

Aline Ribière avec Lauriane Bozier : Habillage rituel de La Robe du Japon

Affluence considérable le samedi 18 janvier à La Fenêtre pour la performance Habillage rituel de La Robe du Japon par Aline Ribière avec  Lauriane Bozier

Moment magique, attention soutenue du public pour ce rituel, envêtement  de 27 robes superposées…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La performance proposée par Aline Ribière a complété avec délicatesse et sensualité Architexture (du corps), l’exposition qu’elle présente jusqu’au 8 février 2014, au centre d’art La Fenêtre.
Elle a permis  de visualiser le rapport à l’espace, le passage du plat au volume et sa réversibilité, essentiel dans son travail. La lenteur de cet Habillage rituel a montré combien le temps est un des éléments importants dans sa recherche et dans sa production.

Aline Ribière commentera son exposition les 21 et 25 janvier à 18 h 30. Elle animera un workshop Habits habités avec Marc Guiraud du 18 au 22 février 2014, après le démontage de l’exposition.

Lire la chronique à propos d’Architexture (du corps)

Publicités

Aline Ribière, Architexture (du corps) au centre d’art La Fenêtre à Montpellier

Le centre d’art La Fenêtre présente, jusqu’au 8 février 2014, le dernier volet de son Triptyque Textile : Architexture (du corps), une exposition, une performance et un workshop d’Aline Ribière.

La plasticienne résume ainsi sa démarche et le projet de cette exposition :

« Certains peignent, d’autres sculptent, je fais des « vêtements », mais il s’agit bien de la même démarche. Celle qui donne forme à l’imaginaire corporel .»

«Depuis plus de 30 ans, je travaille sur un même objet, l’enveloppe du corps. De la peau à l’enveloppement vestimentaire, la présence – absence du corps est le centre de mon travail de plasticienne. Pendant longtemps j’ai parlé de vêtements, de vêtements de l’imaginaire, d’enveloppes corporelles, d’enveloppements vestimentaires, d’envêtements; aussi de robes, d’habits habités, de territoires corporels, d’épélations, d’empreintes, de mues, de reliques.

L’exposition au Centre d’art La Fenêtre rappelle que ma recherche, depuis toujours, se nomme comme Architextures (du corps). Au long des années, j’ai pu faire appel à des techniques variées et à des matériaux aux textures multiples. Une forme de « traversée du textile » m’a menée vers des matériaux imprévus, toujours dans la recherche d’une correspondance avec la peau, et ses enjeux.»

Les œuvres sélectionnées pour cette exposition illustrent quelques moments importants du parcours d’Aline Ribière, de cette « traversée du textile ». On ressent rapidement que son travail est traversé par des thématiques récurrentes qui  «gravitent autour de ce qui se joue du dedans-dehors du corps à l’endroit de l’enveloppement vestimentaire»[1], de la trace et de l’empreinte du corps.

La diversité et la richesse des matières et des textures, la force et la sensualité des œuvres exposées accrochent naturellement le regard du visiteur, provoquent l’émotion et interrogent sur la nature du concept.

Il ne faut pas manquer cette occasion de découvrir l’univers à la fois intense et délicat d’Aline Ribière. Lire la suite Aline Ribière, Architexture (du corps) au centre d’art La Fenêtre à Montpellier

Aline Ribière, Architexture (du corps) au centre d’art La Fenêtre à Montpellier

Affiche_1Du 13 décembre 2013 au 8 février 2014, le centre d’art La Fenêtre présente dans le cadre de  Triptyque Textile, Architexture (du corps), une exposition, une performance et un workshop  d’Aline Ribière.
La performance Habillage rituel de la robe du Japon avec Lauriane Bozier et Aline Ribière est programmée pour le 18 janvier 2014.
L’atelier ouvert au public Habits habités avec Aline Ribière et Marc Guiraud doit se dérouler du 18 au 22 février 2014.

En pratique :
Entrée libre du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous.
Exposition fermée du 22 décembre 2013 au 7 janvier 2014.

Lire la chronique à propos de cette exposition