Archives pour la catégorie Château Borély – Musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode

Hubert Le Gall au Château Borély, Marseille

Jusqu’au 6 septembre 2015 Prolongation jusqu’au 20 septembre , le designer Hubert Le Gall s’installe avec « Pop Art Design » au Château Borély. Après une visite discrète en 2013, séduit par le charme du lieu, la qualité de sa restauration et de sa muséographie, et l’intégration réussie d’œuvres d’art contemporain, il n’a pas hésité une seule seconde avant de répondre à l’invitation lancée de Christine Germain-Donnat, conservatrice et directrice du musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode.

Le Château Borély nous avait très agréablement surpris, l’an dernier, avec Barock. Il récidive avec « Pop Art Design » !

Pop Art Design - Fauteuils Pot de fleurs 2_1
Dans le Grand Salon du Château Borély, un ensemble de fauteuils Pot de fleurs d’Hubert Le Gall. Dans la partie supérieure des lambris haut, des miroirs créés par Le Gall pour le Grand Salon.

Contrairement au projet monographique présenté, l’an dernier, au musée Mandet à Riom, Hubert Le Gall et Christine Germain-Donnat ont sélectionné un ensemble de pièces qui s’intègre parfaitement  dans les espaces du Château Borély. Elles construisent des dialogues enchantés et  des contrepoints audacieux avec les ensembles décoratifs exposés et rappellent, parfois avec malice, le mode de vie des Borély.

 On peut affirmer sans flatterie que c’est une totale réussite. Aucune faiblesse, aucune facilité ! Les meubles, luminaires, miroirs et autres objets décoratifs s’insèrent parfaitement dans les collections du musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode. Souvent avec humour ou poésie, ils viennent  ici souligner et accompagner un élément du décor, un meuble ou un vêtement de la collection, là évoquer l’art de vivre au XVIIIe siècle…

Pop Art Design - Slide 01_1
Bibliothèque du Château Borély – Pop Art Design : Hubert Le Gall dans son Fauteuil Placide Le lapin câlin (Fausse fourrure et drap de laine, bois verni 2012). avec le gueridon Skili (Bronze, 2013) et la Cheminée Ready made de la bourgeoise (Bronze, 1996)

L’équilibre captivant, qu’ont trouvé les commissaires, offre un regard renouvelé et enrichi sur le Château Borély et ses collections, mais il donne aussi une résonance particulière au travail et aux œuvres d’Hubert Le Gall.

Évidemment, une visite de cette exposition s’impose. « Pop Art Design » s’annonce comme un des moments incontournables du printemps et de l’été à Marseille et en Provence !

En savoir plus :
Sur la page du Château Borély du site de la ville de Marseille
Sur le site d’Hubert Le Gall

Publicités

Exposition Barock au Château Borély, Marseille

Dans le cadre du festival Mars en Baroque, le Château Borely accueille, jusqu’au 2 juin, Barock, une exposition qui réunit des œuvres de  Dominique Angel, Denis Brun, Corinne Marchetti, Stéphane Protic, Nicolas Rubinstein et Lionel Scoccimaro.

Sextant et + promettait de découvrir, au sein des collections du musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode, « un reliquaire aux crânes recouverts de latex,  des Lapunks (contraction entre lapin et punks), des oursons dansant une sarabande côtoient un vase tatoué, des sculptures en céramiques de « barbus louches » et une cathédrale-ossuaire de bronze et d’or ».

La promesse est effectivement tenue ! Comme annoncé, c’est « outrancier, pompeux, exubérant; mais aussi bizarre, extravagant et sans valeur »… Bref, c’est Barock… et c’est superbe !
Les œuvres sont installées avec naturel dans le décor ostentatoire de la bastide Borély.

En résumé, c’est à voir et même à revoir…  Attention, c’est jusqu’au 2 juin !!!

Corinne Marchetti a installé ses céramiques qui semblent sorties d’un vide grenier sur la cheminée de la Galerie des Céramiques et dans la Salle à manger du Nord. Pensez à lire les titres qu’elle a donnés à ces œuvres… Vous ne les oublierez pas !

Dominique Angel a posé une de ses Pièces supplémentaires dans le Salon doré et ses oursons se sont emparés de la Chambre à alcôve pour y faire la fête avec leurs instruments de cuisine…

Les Lapunks de Denis Brun sont dispersés dans diverses pièces du château… Au hasard de votre visite, vous les découvrirez dans le Salon doré et dans la Chambre d’apparat. N’oubliez pas Super Jaimie qui a naturellement trouvé sa place à côté des bleus de la Salle des Théodore Deck (chambre du couchant).

Lionel Scoccimaro ne pouvait poser son Vase tatoué que sur la commode aux poissons de la Chambre dite de Monsieur. Ses deux crânes, en fonte d’aluminium, chromés et tatoués accompagnent avec naturel un vase au décor de scène de plage sur une commode « art déco » de Louis Süe et André Mare, éditée par la compagnie des arts français.

Nicolas Rubinstein, Notre dame des os, 2009. Bronze, acier.
Nicolas Rubinstein, Notre dame des os, 2009. Bronze, acier.

La basilique Notre dame des os de Nicolas Rubinstein pouvait-elle trouver meilleur voisinage que les peintures sous verre et les miniatures en verre églomisé qui sont exposées dans le Boudoir qui précède la Chapelle ?

Stéphane Protic, Reliquaire, 2008. Bois, latex, VMC. Courtesy Galerie Bertrand Baraudou, Paris.
Stéphane Protic, Reliquaire, 2008. Bois, latex, VMC. Courtesy Galerie Bertrand Baraudou, Paris.

Dans la Chapelle, vous découvrirez peut-être ce qui se passe-t-il sous le linceul en latex du Reliquaire de Stéphane Protic !

En savoir plus :
Sur le site de Sextant et + (en particulier sur l’Eon Baroque )
Sur la page Facebook de Sextant & +
Sur la page Facebook de Dominique Angel
Sur la page Facebook de Denis Brun
Sur la page Facebook de Corinne Marchetti
Sur la page Facebook de Stéphane Protic
Sur la page Facebook de Lionel Scoccimaro
Sur le site de Nicolas Rubinstein

 

Pucci de Rossi au Château Borély à Marseille

En hommage à Pucci de Rossi, le château Borély – Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode de Marseille présente dans la salle de billard, au premièr étage une très belle sélection de pièces de la série les Inflatables, réalisées au CIRVA.

C’est jusqu’au 11 mai 2014.  À ne pas manquer !

En savoir plus :
Sur le site du CIRVA
À propos de Pucci Rossi, lire l’article de Liberation Next au moment de sa mort avec un portrait vidéo, réalisé en 2011 par les JandJ.

À propos de Pucci de Rossi (extrait de la Newsletter du CIRVA):

Né à Vérone (Italie) en 1947, et décédé à Paris en 2013, Pucci de Rossi s’initie à la sculpture et expose au début des années 70 ses premiers travaux réalisés avec des matériaux de récupération.
Très vite, il passe de la sculpture à la sculpture/mobilier, et en 1977 il expose à Milan avec le groupe d’avant-garde Alchimia.
Tout au long de sa carrière, les pièces uniques qu’il fabrique restent inclassables, associant les matériaux les plus divers dans des constructions spectaculaires et décalées.

Entre 1994 et 1996, il réalise au CIRVA une cinquantaine de pièces en verre, dénommées Inflatables.

Hommage à Pucci de Rossi au Château Borély à Marseille

En hommage à Pucci de Rossi, le château Borély – Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode de Marseille présente une sélection de pièces réalisées au CIRVA.

Du 20 mars au 11 mai 2014, Le château Borély  présente, dans ses salles contemporaines, les œuvres de la série les Inflatables,  issues de la collection du CIRVA.

À propos de Pucci de Rossi (extrait de la Newsletter du CIRVA):

Né à Vérone (Italie) en 1947, et décédé à Paris en 2013, Pucci de Rossi s’initie à la sculpture et expose au début des années 70 ses premiers travaux réalisés avec des matériaux de récupération.
Très vite, il passe de la sculpture à la sculpture/mobilier, et en 1977 il expose à Milan avec le groupe d’avant-garde Alchimia.
Tout au long de sa carrière, les pièces uniques qu’il fabrique restent inclassables, associant les matériaux les plus divers dans des constructions spectaculaires et décalées.

Entre 1994 et 1996, il réalise au CIRVA une cinquantaine de pièces en verre, dénommées Inflatables.

En savoir plus :
Sur le site du CIRVA

Lire également sur ce blog : Barock au Château Borély, Marseille

Barock au Château Borély, Marseille

Barock : Dominique Angel, Denis Brun, Corinne Marchetti, Stéphane Protic, Nicolas Rubinstein, Lionel Scoccimaro dans les collections du Château Borély, Marseille

Du 22 mars au 11 mai 2014, Sextant & +, le Château Borély, musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode propose une exposition qui réunit des œuvres de  Dominique Angel, Denis Brun, Corinne Marchetti, Stéphane Protic, Nicolas Rubinstein et Lionel Scoccimaro.

Dans le cadre du festival Mars en Baroque, le Château Borely accueille  « des œuvres d’artistes aux préoccupations résolument contemporaines mais qui s’inscrivent dans l’Eon Baroque » nous dit Sextant et +, qui nous promet : « Un reliquaire aux crânes recouverts de latex,  des Lapunks (contraction entre lapin et punks), des oursons dansant une sarabande côtoient un vase tatoué, des sculptures en céramiques de « barbus louches » et une cathédrale-ossuaire de bronze et d’or ».

On revient sur cette proposition après une prochaine visite à Borély.

Barock Borely Affiche

En dehors de cette initiative, on apprécie particulièrement la place qui a été faite aux créateurs contemporains dans les collections permanentes du musée : Le lustre de Mathieu Lehanneur, les porcelaines de Magdalena Gerber, les tapisseries de Laurence Aëgerter ou encore l’œuvre de  Michaëla-Andrea Schatt, le lustre à carafes de Lee Broom et les marottes en porcelaines  de Françoise Vergier.

On aime aussi le partenariat avec CIRVA et Sèvres, cité de la Céramique et les Arts décoratifs qui présentent une sélection régulièrement renouvelée d’œuvres dans la salle du billard.

En savoir plus :
Sur le site de Sextant et + (en particulier sur l’Eon Baroque )
Sur la page Facebook de Sextant & +
Sur la page Facebook de Dominique Angel
Sur la page Facebook de Denis Brun
Sur la page Facebook de Corinne Marchetti
Sur la page Facebook de Stéphane Protic
Sur la page Facebook de Lionel Scoccimaro
Sur le site de Nicolas Rubinstein

Denis Brun  Cool post-Kid (Hommage à WVB), 2012-2013
Denis Brun : « Cool post-Kid (Hommage à WVB) », 2012/2013

Lire aussi sure ce blog : Hommage à Pucci de Rossi au Château Borély à Marseille