Archives pour la catégorie Centre d’Art des Pénitents Noirs

Waël Shawky, Scènes de croisade d’Aubagne – un chemin vers le Caire

Affiche_1Waël Shawky, Scènes de croisade d’Aubagne – un chemin vers le  Caire aux Pénitents Noirs, Aubagne

Du 7 décembre 2013 au 30 janvier 2014, le Centre d’art des Pénitents Noirs accueille une exposition consacrée à l’artiste egyptien Waël Shawky et à son film Cabaret Crusades : the Path to Cairo, réalisé à Aubagne.

The Path to Cairo est le second volet d’une série de films d’animation de marionnettes, qui se fonde sur l’ouvrage d’Amin Maalouf, « Les croisades vues par les arabes ».

Waël Shawky avait réalisé le premier épisode en Italie, à la Cittadellarte de Michelangelo Pistoletto. Il mettait en scène des marionnettes en bois vieilles de 150 ans, de la collection Lupi. On garde le souvenir de sa présentation l’hiver dernier, lors de l’exposition Mirages d’Orient, grenades & figues de barbarie à la Collection Lambert.

Pour The Path to Cairo, Waël Shawky a passé six mois en résidence à Aubagne, dans les Ateliers Thérèse Neveu, en 2011-2012. Il a utilisé le savoir-faire des artisans aubagnais pour créer 120 marionnettes en céramique et 300 santons. 200 bénévoles ont participé à l’aventure.
Lire la suite Waël Shawky, Scènes de croisade d’Aubagne – un chemin vers le Caire

Publicités

«Picasso, céramiste et la Méditerranée», centre d’art des Pénitents Noirs à Aubagne.

AfficheLe Centre d’Art des Pénitents Noirs à Aubagne présente « Picasso, céramiste et la Méditerranée »  du 27 avril au 13 octobre 2013. Cette exposition est associée au « Grand Atelier du Midi » dans le cadre de Marseille-Provence 2013.

Le parcours, dont la scénographie est conçue par Cédric Guerlus, propose de découvrir  150 œuvres, pièces inédites, uniques, originales et pièces d’édition rares, provenant de collections particulières, des musées du Louvre, d’Antibes, de Saint-Étienne, de Roubaix, de Barcelone, de Caldès de Montbui et du FNAC.

Les pièces présentées témoignent de l’activité de Picasso à Vallauris dans les années qui suivent la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est en effet à l’occasion d’une visite de la foire de la poterie à Vallauris en 1946 que Picasso rencontre Georges et Suzanne Ramié. Cette rencontre entraîne un travail régulier de Picasso autour de la céramique jusqu’à la fin des années soixante.
En 1948, il s’installe avec Françoise Gilot et sa famille à la villa la Galloise à Vallauris. Il établit son atelier au Fournas, une ancienne usine de parfums.

Il détourne la céramique traditionnelle ses fonctions. Ainsi, les « pignates » sont décorées avec des  figures noires, comme les vases antiques. Les poêlons sont transformés en masques et les gourdes en terre cuite en insectes bleus. Briques et les parpaings se métamorphosent en sculptures en céramique … Les descentes de gouttières deviennent support pour des portraits de Françoise… puis de Jacqueline.

Créateur de formes nouvelles, Picasso prolonge avec  la céramique son travail sur la sculpture, la peinture, ou la gravure…

Un bel hommage pour le quarantième anniversaire de la disparition de l’artiste.

Le commissariat de l’exposition est assuré par Joséphine Matamoros, Conservatrice honoraire du Patrimoine  et Bruno Gaudichon, Conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée d’art et d’industrie André Diligent – La Piscine – de Roubaix. Ils signent le catalogue avec des collaborations de Harald Theil, Marylin McCully, Salvador Haro, Philippe Forest. Catalogue édité par Gallimard.

Cédric Guerlus, et l’agence GOING DESIGN ont réalisé la scénographie de l’exposition.

Sélection d’œuvres présentées dans l’exposition : Cliquez sur une œuvre pour lancer un diaporama

En savoir plus :
Sur le site de l’exposition
Sur le site de Marseille-Provence 2013
Sur le site de l’agence GOING DESIGN
Interview de Claude Picasso accordée à la Provence

Reportage de la chaîne LCM avec des interviews de Joséphine Matamoros, co-commissaire de l’exposition et de Dominique Sassi, céramiste galeriste :

Bruno Gaudichon, co-commissaire de l’exposition :

David Caméo, directeur général de l’établissement public Sèvre – Cité de la céramique, copreducteur de l’exposition :