Politique culturelle à Montpellier (2) : Expositions en 2015-2016

Après une chronique consacrée à la place du futur Centre d’art contemporain dans les choix de la politique culturelle présentée par Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole, le 2 octobre dernier, ce billet rend compte de la programmation des expositions qui a également été annoncée lors de cette conférence de presse.

Les textes de présentation ci-dessous sont extraits du dossier de presse.
Bien entendu, on reviendra sur ces expositions au cours des mois prochains.

Octobre 2015 :

Musée Fabre

Hommages à Colette Richarme et Dominique Papety
Nouveaux regards sur les collections permanentes.
Jusqu’au 6 décembre 2015

Colette Richarme
Colette Richarme, l’azur léger

Novembre 2015 :

Espace Saint-Ravy

Corentine Le Mestre
Du 7 au 22 novembre 2015

18e parcours d’ateliers d’artistes des Briscarts
Du 27 au 29 novembre 2015

La Panacée

Anatomie de l’automate
Du 21 novembre 2015 au 28 février 2016
Vernissage le vendredi 20 novembre de 18h à 22h
Commissaire : Mamco, Musée d’Art Moderne et Contemporain de Genève.
Exposition coproduite par La Panacée en partenariat avec le Mamco Genève.

Anatomie de l’automate © Eva otatkova

Conçue par le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Genève, cette exposition sur les automates s’inspire de l’histoire de la médecine à Montpellier pour interroger la figure de l’automate à partir de la pensée médicale de l’homme/machine, une conception réactualisée aujourd’hui alors que les machines empruntent les caractéristiques du vivant.

Cette exposition fait l’objet d’un partenariat majeur avec l’Université de Montpellier dans le domaine de l’enseignement et de la recherche. Elle s’accompagne d’une importante valorisation des collections de l’Université (conservatoire d’anatomie, bibliothèque des sciences, collection Orfila & Rouvière, collection du LIRMM).
Le thème de l’exposition se prête également à créer des partenariats locaux avec des acteurs culturels très divers (arts visuels, cinéma, théâtre et danse).

Avec Eric Baudart, Thomas Bayrle, Aloïs Godinat, Rodney Graham, Fabrice Gygi, Konrad Klapheck, Joachim Koester, Jeff Koons, Mark Leckey, Selma Lepart, Nathaniel Mellors, Anita Molinero, Matt Mullican, Dennis Oppenheim, Jean Perdrizet, Markus Schinwald, Jean-François Schnyder, Gilbert Simondon, Thomas Struth, Paul Thek, Xavier Veilhan, Christopher Williams, Jordan Wolfson

Pavillon Populaire

Denis Roche. Photolalies 1964-2010
Du 25 novembre 2015
Gilles Mora présenter une rétrospective de son ami récemment disparu, Denis Roche. Lié au mouvement de la « photobiographie », porté par Les Cahiers de la Photographie, Roche est l’un des membres fondateurs de ces cahiers avec Gilles Mora, Bernard Plossu et Claude Nori.

Denis Roche. Photolalies 1964-2010_1

Musée Fabre

Senufo, Art et identités en Afrique de l’Ouest
Du 28 novembre 2015 au 6 mars 2016

Pour la première fois depuis sa création, le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole accueille une exposition événement sur l’art Africain, unique étape en France. À travers une superbe sélection de 160 pièces prêtées par les grandes collections publiques et privées d’Europe et d’Amérique du nord – masques, statues, objets, photographies… – de techniques et de styles divers, l’exposition Senufo : « Art et identités en Afrique de l’Ouest » mène le public au coeur des sociétés initiatiques du Poro et du Sandogo dans le nord de la Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso. Cette riche production Senufo a fait l’objet de nombreuses études depuis les années 1930 et est aujourd’hui l’une des plus appréciées d’Afrique subsaharienne.

Senufo

Décembre 2015 :

Espace Dominique Bagouet

José Sales Albella
Du 2 décembre 2015 au 31 janvier 2016.
Première exposition publique à Montpellier de la peinture figurative de José Salles Albella, régisseur à l’École des Beaux-arts de Montpellier.

José Sales Albelle

Espace Saint-Ravy

Edel Truda
Du 5 au 27 décembre 2015

Janvier 2016 :

Espace Saint-Ravy

Exposition collective de Florent Massante, Giulia Zanvit et Julien Dartois
Du 6 au 24 janvier 2016

Saint Ravy Janvier 2016

Monde de moderne ! de Nathan Alberca, Ekiem Barbier et Romain Ventura
Du 30 janvier au 21 février 2016

Carré Sainte-Anne

Carole Benzaken
Du 27 janvier au 22 mai 2016

Carole Benzaken

Mars 2016 :

Espace Saint-Ravy

Combinaisons de Jérémy Gabin
Du 5 au 27 mars 2016

Combinaisons

Espace Dominique Bagouet

Mohamed Lekleti
Du 9 mars au 29 mars 2016

Mohamed Lekleti

Pavillon Populaire

Hélène Hoppenot : rétrospective 1930-1960
Du 16 mars au 29 mai 2016

Hélène Hoppenot

La Panacée

Festival Tropisme
Du 26 mars au 10 avril 2016

Avril 2016 :

Espace Saint-Ravy

19e parcours d’ateliers d’artistes des Briscarts
Du 8 au 10 avril 2016

Nature – Ordure de Nicolas Marquet
Du 16 avril au 8 mai 2016

La Panacée

Les Boutographies
Du 30 avril au 22 mai 2016

Boutographies 2016

Mai 2016 :

Espace Saint-Ravy

Des villes et d’ailleurs de Sandra Mehl, Christophe Cordier, Narjes Behbehani et Théo Combes
Du 14 mai au 5 juin 2016

Musée Fabre

Jean Denant
Du 28 mai au 24 octobre 2016

Exposition d’art contemporain en dialogue avec le site archéologique et la collection permanente du musée Henri Prades.

Juin 2016 :

Espace Saint-Ravy

Things Happen de Débit de Beau
Du 11 juin au 3 juillet 2016

Débit de Beau

La Panacée

Pan_Airport
Du samedi 18 juin au dimanche 25 septembre 2016
Vernissage le vendredi 17 juin 2016, à La Panacée
Commissaires : Franck Bauchard en collaboration avec Anne-Isabelle Vignaud (Directrice de la condition publique)

“Terminal velocity”, 2015 © Ruyter-Rouaud-Mysius
“Terminal velocity”, 2015 © Ruyter-Rouaud-Mysius

Les aéroports représentent un des environnements les plus révélateurs de notre monde : portes du voyage et du rêve, espace artificiel à la beauté fascinante, ces lieux de passage offrent un microcosme de notre société. Á travers ces lieux, nous pouvons saisir de multiples dimensions de notre monde : tourisme, globalité, mobilité, flux, commerce, surveillance… Entre art numérique, installations lumineuses, vidéos et photographies, ce projet se prête à une transformation spectaculaire de La Panacée à partir des signes visuels et sonores qui caractérisent l’environnement aéroportuaire : panneaux d’affichage des destinations, avions, pistes d’atterrissage tout en offrant une prise originale à un questionnement de notre monde.

Avec David Thomas Smith, Jasmina Cibic, Media Raqs collective, Mathias Gommel, Cécile Babiole, Ho-Yeol Ryu, Stéphane Degoutin, Jet Groove, Brian Eno, Superamas

Musée Fabre

Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme
Du 25 juin au 16 octobre 2016

Cette exposition exceptionnelle réunit les plus grands tableaux de Bazille et de ses amis impressionnistes : Renoir, Monet, Manet, Sisley… Un projet international qui a pu voir le jour grâce à la contribution précieuse de prestigieuses institutions françaises et étrangères (Art Institute de Chicago, Musée du Petit Palais de Genève, Städel Museum de Francfort, J. Paul Getty Museum de Los Angeles…).

Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme

Espace Dominique Bagouet

Jean-Paul Bocaj
Du 15 juin au 18 septembre 2016

Jean-Paul Bocaj

Carré Sainte-Anne

Exposition Barthélémy Toguo
Du 22 juin au 6 novembre 2016
Vernissage mardi 21 juin 2016, au Carré Sainte-Anne
Commissaires : Les amis du Musée Fabre

Exposition Barthélémy Toguo, Hidden Faces , 2013. Galerie Lelong Paris
Exposition Barthélémy Toguo, Hidden Faces , 2013. Galerie Lelong Paris

Barthélémy Toguo est né en 1967 au Cameroun. Il vit et travaille entre Bandjoun, New York et Paris. Après avoir fait des études à l’école des beaux-arts d’Abidjan en Côte d’Ivoire, il est reçu à l’École supérieure d’art de Grenoble, où il continue son apprentissage artistique, qu’il termine à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf.
Il travaille aussi bien la vidéo, la gravure, la photo, la peinture, le dessin et la sculpture, que l’installation et la performance.
En 2008, il crée Bandjoun Station, lieu de résidence et d’échanges artistiques situé sur les hauts plateaux à l’ouest du Cameroun.

Pavillon Populaire

Elina Brotherus. La Lumière qui vient du Nord 1997-2015
Du 29 juin au 25 septembre 2016
Vernissage le mardi 28 juin 2016
Commissaire : Gilles Mora. Coproduction avec Fotohof, Salzburg

L’Etang, 2012, 90x112cm, de la série 12 ans après © Elina Brotherus
L’Etang, 2012, 90x112cm, de la série 12 ans après © Elina Brotherus

La photographe finlandaise, Elina Brotherus, née en 1972 à Helsinki, fortement marquée par la culture française, débute la photographie à la fin des années 1990 par la tradition documentaire, en produisant des séries d’autoportraits. Rapidement, son intérêt se concentre vers les problèmes formels, dans l’étude du paysage ou du corps humain, et les rapports entre la photographie et la tradition picturale. Utilisant avec bonheur aussi bien la vidéo que la prise de vue ou le cinéma, Elina Brotherus devient la figure emblématique de la jeune photographie finlandaise et européenne, exposée dans les plus grands musées occidentaux. Sur proposition du Pavillon Populaire, Elina Brotherus a accepté que soit ici présentée la première rétrospective complète de son oeuvre photographique. Forte de films, de vidéos, de tirages originaux, cette expositionévénement sera coproduite en étroite collaboration avec la galerie autrichienne Fotohof de Salzbourg, un des lieux les plus actifs de la photographie européenne.

Juillet 2016 :

Espace Saint-Ravy

Space in the Space de CG, Julien Dartois et Floriana Marty
Du 9 au 31 juillet 2016

Août 2016 :

Espace Saint-Ravy

Nissrine Seffar
Du 6 au 28 août 2016

Octobre 2016 :

Espace Dominique Bagouet

Jean et François Pous
Du 12 octobre 2016 au 15 janvier 2017

Jean et François Pous

Pavillon Populaire

Louise Dahl-Wolf. De la Mode et du Style 1932-1960
Du 19 octobre 2016 au 22 janvier 2017

La Panacée

Drawing Room 2016
Du 12 au 16 octobre 2016

Novembre 2016 :

La Panacée

Joyce Hinterding et David Haines
Du 19 novembre 2016 à février 2017

Décembre 2016 :

Musée Fabre

Galerie tactile L’art & la matière
Décembre 2016 / Juin 2017

Le musée Fabre présentera à cette occasion un espace totalement nouveau dans sa muséographie et son approche des publics. Plus qu’une galerie de moulages de sculptures, L’art & la matière transportera les visiteurs dans une relation nouvelle avec l’oeuvre. L’expérience intime et originale vécue par les personnes malvoyantes dans les galeries tactiles est à l’origine de cette approche des collections. Le visiteur sera amené à rencontrer l’art en mettant à contribution tous ses sens.

Publicités

2 réflexions sur « Politique culturelle à Montpellier (2) : Expositions en 2015-2016 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s