Patrice Palacio JE_X à l’Espace Bagouet, Montpellier

Jusqu’au 19 avril 2015, l’Espace Bagouet présente avec JE_X , le travail de Patrice Palacio. C’est la première fois que cet artiste est exposé à Montpellier, la ville où il vit et où il travaille…

L’exposition rassemble 23 œuvres, une sélection dans 15 années de production. Le choix s’est fait, selon l’artiste,  « autour du « Je » : Entre le moi, une réflexion sur notre propre destin, comment est-ce que l’on vit son individualité, et le rapport au hasard, au « Jeu » qui intervient tout le long de notre vie ».

Patrice Palacio Je-X © Marie-Caroline Lucat 09_1
Patrice Palacio Je-X © Marie-Caroline Lucat

À écouter Patrice Palacio parler de sa peinture, on perçoit assez vite que l’homme aime jouer avec les références (qu’il affirme assumer pleinement), avec les mots, avec le temps et surtout avec l’image et ce qu’elle représente. Dans son propos, quelques traits d’humour laissent entrevoir une probable volonté de maintenir sa peinture à une certaine distance d’autres expressions contemporaines…

Il y a dans les tableaux de Patrice Palacio, une maîtrise technique indéniable. Depuis le départ, il a fait le choix d’être « dans le registre quasi exclusif du noir et blanc ». La principale raison de cette palette restreinte est, dit-il, « de ne pas être dans rapport d’imitation à la nature. Quand je veux de la couleur, je l’incorpore telle quelle, directement prise dans la nature… Le choix du noir et blanc, c’est positionner le travail dans le registre de l’image, de l’image mentale, de la photographie, avec un rapport temporel… Avec le noir et blanc, il y a le problème de connotation chronologique… Il y a un rapport différé au réel qui m’a toujours questionné. Comment perçoit-on le réel ? Finalement, on le perçoit toujours avec différé».

Les rares couleurs qui viennent rechauffer ces nuances de gris appartiennent à des objets collés dans les œuvres (grilles de loto, tickets de jeu à gratter, plaquettes d’anxiolytiques…) et aux sept litres de colorant rouge qui s’écoulent d’EGO, 2006…

Patrice Palacio, EGO, 2006. Tableau en plexiglas, miroir, robinet, liquide rouge, 130 x 97 cm. Collection de l’artiste
Patrice Palacio, EGO, 2006. Tableau en plexiglas, miroir, robinet, liquide rouge, 130 x 97 cm. Collection de l’artiste.

Opportunément, un rouge « musée » couvre les murs du hall d’accueil et la cimaise isolée dans la salle d’exposition…
L’accrochage, sans être strictement chronologique, permet toutefois de saisir quelques éléments de  progression dans le travail de l’artiste. Dans la proximité ou dans le face-à-face, la mise en place cherche à établir des conversations ou des oppositions entre les œuvres.

Lire la suite Patrice Palacio JE_X à l’Espace Bagouet, Montpellier

Publicités