Food – Produire, Manger, Consommer au MuCEM

Trente-sept œuvres historiques et contemporaines, des artistes issus des cinq continents, cinq installations originales réalisées à partir d’objets conservés dans les collections du MuCEM, sont au menu de Food, une exposition qui place le visiteur face à enjeux liés à l’alimentation.

 Après une étape  en Suisse (Musée Ariana, Genève), puis au Brésil (SESC Pinheiros, São Paulo), Food – Produire, Manger, Consommer, projet d’ART for The World (ONG associée aux Nations unies) est présenté à Marseille jusqu’au 22 février.

Food - 02_1

Food n’est pas une exposition sur la gastronomie ou la cuisine. Les œuvres présentées  interrogent sur ce que produire, manger et consommer peuvent prendre comme sens aujourd’hui.  Si le projet est construit autour de ces trois grandes thématiques, les œuvres ont souvent un caractère polysémique et elles croisent plusieurs de ces sujets. En conséquence, le parcours n’est pas structuré de manière très didactique autour de ces trois thèmes. Face aux œuvres, Food  laisse au visiteur le soin de s’interroger sur son comportement individuel comme sur les enjeux sociaux liés à la nourriture.

Food - 04_1

Le parcours s’organise en fonction des contraintes imposées par les lieux. Food occupe les deux espaces d’exposition situés côté ville, au deuxième étage du J4.  Séparés par un bloc technique,  ils sont reliés par une circulation étroite. Cette configuration n’a pas encore été utilisée pour une exposition au MuCEM.

Uliva Velo, scénographe de Food,  a réussi à tirer parti de ce dispositif plutôt ingrat. Deux petits pavillons ouverts ont été aménagés dans les deux espaces. Une longue cimaise relie ces pavillons. L’ensemble multiplie les possibilités d’accrochages pour les œuvres bi-dimensionnelles et d’appui pour des vitrines. La monotonie de la longue gallerie créée par ce dispositif est rompue par une vitrine de 15 mètres, placée en biais, qui permet l’exposition des œuvres historiques.

Food - 10_1

Les dispositifs d’accompagnement de la visite sont nombreux et adaptés : dépliants gratuits, audioguides en trois langues en location, ou en téléchargement sur smartphone, à partir de QR-Codes dans l’exposition.  Les cartels sont complétés par quelques lignes qui éclairent le visiteur sur la démarche de chaque artiste. 

Food - cartel_1

Comme pour chaque exposition, le site Web du MuCEM propose de multiples informations pour préparer ou prolonger sa visite. L’exposition est accompagnée d’un riche programme d’activités complémentaires.  Particulièrement actif sur les réseaux sociaux, et attentif au phénomène du foodporn, le MuCEM propose aux internautes de partager une photo et un texte à propos d’un plat (compte Tumblr «Mon assiette parle de moi» hashtag  #FoodMuCEM).

Contrairement aux  critiques parfois tièdes et aux commentaires acides et méprisants que l’on peut lire, ici et là, sur les réseaux sociaux, nous avons apprécié l’intelligence du projet, la qualité du parcours et des œuvres sélectionnées. La commande de pièces originales, conçues  à partir d’objets conservés par le MuCEM, est une initiative particulièrement séduisante.

Food – Produire, Manger, Consommer  est une proposition cohérente avec le projet scientifique et culturel du MuCEM. Des échos, dialogues ou prolongements entre cette exposition et la première partie de la présentation des collections dans la Galerie de la Méditerranée sont perceptibles.

On lira dans les pages suivantes un compte-rendu de visite. À l’exception de quelques œuvres qui nous ont semblé un peu en décalage avec le propos de l’exposition, Food – Produire, Manger, Consommer mérite sans aucun doute un passage par le MuCEM.

Food- Slide 02 1140x500_1

Commissaire générale : Adelina von Fürstenberg, Directrice d’ART for The World (Genève-Milan)
Commissaires adjoints MuCEM : Emilie Girard, conservateur, responsable du Centre de Conservation et de Ressouces – Jean-Roch Bouiller, conservateur, chargé de l’art contemporain – Edouard de Laubrie, chargé de collections et de recherches
Sénographie et signalétique : Uliva Velo (Florence)
Catalogue : Coédition Skira / MuCEM

En savoir plus :
Sur le site du MuCEM.
Des liens vers les sites des artistes sont intégrés au compte-rendu (pages suivantes).

Suite…

5 réflexions sur « Food – Produire, Manger, Consommer au MuCEM »

  1. Monsieur,

    J’ai lu avec intérêt votre article, clair, précis et complet. Je vais en publier un sur cette même exposition dans la revue en ligne Ecrits.vains, mais j’ai perdu les photographies que j’avais faites. Je souhaiterais donc utiliser deux des vôtres : celle de la dernière salle où apparaît, en particulier, le visage de Marina Abramovic ainsi que celle où l’on voit la vitrine des oeuvres historiques. Naturellement, ce serait avec les mentions d’usage et en citant votre blog.

    Cordialement,

    P.Morens

    1. Pas de problème. S’il n’y a pas de mentions particulières, les photos sont celles que j’ai prises lors de ma visite. Elles sont sous licence Creative Commons CC-By-SA… Je lirai volontiers votre billet quand il sera en ligne. Prévenez-moi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s