Mélanie Lefebvre, Gaëlle Choisne et Laura Haby, lauréates du 2ème Prix Félix Sabatier

Jusqu’au 22 février 2015, le musée Fabre de Montpellier présente dans les galeries contemporaines des collections permanentes,  les œuvres des trois lauréates du prix Félix Sabatier 2013.

Pour cette deuxième édition, la fondation Typhaine et le musée Fabre étaient associés à cinq écoles  supérieures des Beaux-Arts françaises :   l’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier, l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes, l’ENSBA de Lyon, l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse, l’École Supérieure des Arts d’Aix-en-Provence.

Philippe Saurel - Musée Fabre - 5 decembre 2014 - Slide
Philippe Saurel, Président de Montpellier Agglomération, Maire de Montpellier, a présenté ce matin au musée Fabre les trois lauréates du Prix Félix Sabatier, organisé en partenariat avec le Fondation Typhaine. Copyright Montpellier Agglomération

Le jury était composé de Michel Hilaire, directeur du musée Fabre, de Raphaële Chalié, membre du Conseil d’Administration de la fondation Typhaine, du peinte et sculpteur Alain clément et de Richard Leydier, journaliste, critique d’art et commissaire d’exposition. Il a choisi de distinguer trois artistes issues de l’ENSBA de Lyon.

Le premier prix a été attribué à Back de Mélanie Lefebvre. Le deuxième prix (ex-æquo) revient à Crocodile Hunters de Gaëlle Choisne et ours de Laura Haby.

Le prix Félix Sabatier est généreusement doté, les œuvres primées bénéficient d’une présentation au sein des collections du musée Fabre.
Il faut souligner l’engagement du musée montpelliérain qui, au-delà de ce que lui impose le règlement, offre une exceptionnelle visibilité à ces jeunes artistes.
En effet, chaque lauréat dispose d’une salle entière, à la fin du parcours des collections contemporaines. Cet espace permet d’accompagner l’œuvre primée par une sélection qui témoigne de son travail récent ou de disposer d’un important volume pour une installation. Il faut aussi mettre l’accent sur les moyens mis à la disposition de ces artistes par les équipes techniques du musée. Enfin, la durée de l’exposition (deux mois et demi) offre une rare opportunité à ces jeunes talents pour se faire connaître du public et de la critique.

Il serait regrettable de ne pas aller voir le travail très intéressant de ces trois jeunes femmes.

Lire la suite Mélanie Lefebvre, Gaëlle Choisne et Laura Haby, lauréates du 2ème Prix Félix Sabatier