Quelle programmation 2015 à La Panacée ? Un musée qui devient Centre d’Art Contemporain !

Vendredi dernier (5 décembre), à l’occasion du vernissage de l’exposition consacrée aux lauréates du deuxième prix Felix Sabatier au musée Fabre, Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Agglomération et la future Métropole a souhaité mettre un terme aux incertitudes qui pesaient sur l’avenir de La Panacée et sur sa programmation.

On écoutera avec intérêt l’enregistrement de ses propos ci-dessous. Désolé pour la qualité moyenne de celui-ci, réalisé avec un téléphone portable.

Après la pétition lancée, il y a une quinzaine de jours, et la parution de plusieurs articles dans la presse locale et nationale, Philippe Saurel confirme que la direction artistique reste confiée à Franck Bauchard et à son équipe. On notera que ce discours semble s’éloigner du projet de « nouvelle orientation » pour l’établissement qui était apparu lors de sa conférence de presse du 15 octobre dernier.

On ne commentera pas ici les propos et sous-entendu du maire sur l’existence d’« un État dans l’État » à la ville de Montpellier, pas plus que cette étonnante révélation de rumeurs relatives à de sombres « tractations » à propos de la Collection Lambert…
Par contre, on attend de voir ce que sera la programmation 2015 de La Panacée… « avec de temps en temps, une programmation municipale » pour reprendre le propos de Philippe Saurel

Au-delà de l’avenir de La Panacée, Philippe Saurel  a donné aussi quelques précisions importantes sur  le futur Centre d’Art Contemporain en lieu et place de l’ex-musée de d’histoire de France en Algérie. Se reprenant lui-même quelques fois, le président de l’Agglo parle désormais d’un  Centre d’Art Contemporain et non plus d’un Musée d’Art Contemporain
La différence est loin d’être mince ! Cela signifie qu’il n’y aura pas de collection, donc pas de budget d’acquisition. Par ailleurs, l’établissement ne sera pas sous la direction d’un conservateur et l’équipe sera certainement beaucoup plus légère que dans l’hypothèse d’un musée…  Un tel établissement de n’impose pas la rédaction d’un projet Scientifique et Culturel, au sens strict du terme.
Bien entendu, on perçoit que cette « réorientation » réduira sérieusement les investissements et les coûts de fonctionnement d’une telle structure par rapport à un musée qu’il soit d’art contemporain ou d’histoire…
Philippe Saurel souligne dans son discours qu’il offrira ainsi un « écrin magnifique » et central aux collections du FRAC… Certes, mais on attend maintenant le programme d’exposition temporaire qu’organisera ou recevra ce futur Centre d’Art Contemporain :

  • Quelle sera son originalité et comment s’articulera-t-il avec ceux des autres établissements de la région (MRAC à Sérignan, CRAC et MIAM à Sète, Carré d’Art à Nîmes, Fondation Luma à Arles, Fondation Lambert à Avignon, Friche de la Belle de Mai à Marseille, Les Abattoirs à Toulouse, etc…) ?
  • Comment ce nouveau centre travaillera-t-il avec les autres lieux d’exposition de la ville ( Carré Sainte-Anne,  Panacée, ESBAMA, FRAC) ?
  • Quel rapport entretiendra-t-il avec les galeries avec les artistes de la ville et de la région ?

On espère aussi en savoir plus sur le « comité de pilotage scientifique » qui doit accompagner Michel Hilaire et Numa Hambursin, sur la procédure de recrutement du futur directeur et de son équipe.

À suivre…

En savoir plus :
« La Panacée se gèle » article du 1er décembre 2014 dans Direct Montpellier
Brève du 2 décembre 2014 dans Direct Montpellier
« Je ne vais pas moi-même fermer un lieu que j’ai inauguré », billet du 1er décembre 2014, de Charles Dos Santos, dans son blog hébergé par Le Monde
« Le maire, Philippe Saurel, maintient Franck Bauchard, directeur artistique de La Panacée, et sa programmation culturelle » Midi Libre du 1er décembre 2014.
« Cédric de Saint Jouan :  » Une rencontre humaine avec Philippe Saurel «   », article du 1er décembre 2014 dans Le nouveau Montpellier
« À Montpellier, les échanges numériques de la Panacée menacés », tribune du 1er décembre 2014 dans Libération.
« A Brétigny-sur-Orge et Montpellier, deux centres d’art en danger », article du 26 novembre dans Les Inrocks.
« Après le Forum, le CAC-Bretigny, La Panacée et Les Eglises menacés: l’hécatombe des lieux d’art », écho du 27 novembre 2014 dans Partis-Art.

3 réflexions sur « Quelle programmation 2015 à La Panacée ? Un musée qui devient Centre d’Art Contemporain ! »

    1. Pour La Panacée, les choses semblent s’arranger. Attendons toutefois la programmation. Celle qui avait été proposée n’a pas été « validée »… Quand aux « demandes » de la ville dans la programmation, il faut voir qu’elle sera l’importance de ces suggestions. Pour le moment, les Boutographies et Drawing Room devraient se tenir à La Panacée en 2015.
      Pour le futur Centre d’Art Contemporain… Wait and see…

Répondre à karouge Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s