Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier

Jusqu’ au 1er novembre 2014, la Galerie At Down  à Montpellier propose pour cette rentrée une exposition collective qui présente les dernières œuvres des artistes Smash 137, Tilt et Zest.

L’exposition débute avec le toulousain Tilt qui propose une sélection de toiles qui appartiennent à sa série intitulée Back to Boring. Ce retour à l’ennui se traduit par le recouvrement  de l’exubérance des lignes et des couleurs par une triste et épaisse couche de peinture blanche…  On avait eu l’occasion de découvrir quelques œuvres de cette série chez David Pluskwa, à Marseille en 2013. Majoritairement carrées, les toiles de 50 x 50 cm ou 40 x 40 cm sont présentées, ici, dans des boites à effet vitrine. En dehors des reflets inévitables avec le verre, cette présentation nous semble créer  une distance qui altère les effets de lumière sur la matière picturale. Une comparaison avec la seule œuvre de la série, présentée sans vitrine, à droite, en entrant, nous a semblé assez manifeste.

C’est avec intérêt et plaisir que l’on retrouve Zest, un an après son exposition personnelle à la galerie At Down dans laquelle nous avions admiré ses remarquables propositions  sur plexiglass . Pour cette rentrée, la galerie At Down présente des œuvres récentes sur  des supports plus classiques (papier et sur toiles). Moins épurées et moins abstraites que la sélection de 2013, on retrouve les constantes du travail de Zest, sa figure emblématique avec ici une palette plus fraîche et lumineuse. On perçoit des échos peut-être plus présents d’un cubisme qui rappelle celui de Duchamp dans son Nu descendant un escalier ou de certaines œuvres du  futurisme italien, qui pourraient traduire une vision décomposée du mouvement…

Du graffeur suisse Smash 137, la galerie At Down présente une sélection réduite, mais d’une grande qualité. Ces œuvres sont assez proches de celles qui ont été exposées par  la Galerie Le Feuvre, au printemps dernier. Le contour de la lettre a pratiquement disparu,  et laisse place à un geste libéré. Associant les techniques picturales classiques et l’usage de la bombe,  Smash 137 propose des œuvres qui montrent clairement son évolution du graffiti à la peinture abstraite. Les influences de Georges Mathieu, Franz Kline ou encore Jackson Pollock semblent perceptibles dans son travail.  Dans cette sélection, deux œuvres sur papier ont particulièrement attiré notre attention.

La mise en espace est, certes, moins inventive que celle que la galerie nous avait proposée pour les solos de Mist et de Loko, mais l’exercice pour une exposition collective est plus contraint et il offre beaucoup moins de liberté. On soulignera donc la qualité de l’accrochage qui offre  à chaque artiste un espace qui assure une mise en valeur de ses œuvres, tout en construisant un ensemble cohérent sans qu’une proposition étouffe ou neutralise une des deux autres.

Vernissage, l'exposition Smash 137 Tilt Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli
Vernissage de l’exposition Smash 137 Tilt et Zest à la Galerie At Down. Photo Nicolas Pinelli

À noter également la prestation de Zest et de Gum, en collaboration avec la Galerie At Down,  chez RCB mobilier à Montpellier pour la customisation de meubles de la collection TOG où l’on retrouve les designers Sebastian Bergne, Jonathan Bui Quang Da, Sam Hecht+Kim Colin, Ambroise Maggiar, Nicola Rapetti, Dai Sugasawa et Philippe Starck.

TOG RCB_1
Zest et Gum chez RCB mobilier à Montpellier. Customisation de meubles de la collection TOG.

En savoir plus :
Sur le site de la Galerie At Down
Sur la page Facebook de la Galerie At Down

Communiqué de presse :

Présentation de l’exposition :

A l’heure où les évènements labellisés « street art » fleurissent avec souvent des actions dépourvues de fond, où des artistes et des galeries opportunistes marchandent des oeuvres sous l’étiquette « Street art » tirant la création vers le « triste art », où le grand public intéressé se perd dans des flots d’images, de discours contradictoires sur le sujet et où les Institutions artistiques n’ont pas encore intégré la puissance de ce mouvement pictural devenu aujourd’hui le plus important du 21ème siècle, ils nous a semblé important de retourner aux fondamentaux, de présenter des artistes fortement ancrés dans la culture de l’art du Graffiti.

Ainsi, cette exposition collective met en lumière 3 artistes qui participent depuis 20 ans, par les directions artistiques originales qu’ils ont prises, au développement de ce mouvement.

SMASH 137
Né en 1979 à Liestal (CH) – Réside et travaille à Bâle (CH)
Adrian Falkner, alias Smash137, tombe dans le graffiti en 1990 à Bâle. Jusqu’en 2005, il inscrit frénétiquement son nom sur tous les supports que la rue lui offre. Quinze années durant, Smash137 affine un style inspiré par un wild style new-yorkais qu’il a très vite apprivoisé pour le réinventer. Considérant le contour de la lettre comme une frontière, Smash l’a fait disparaître pour plonger dans une peinture libérée de toute contrainte. Maître en terme d’abstraction à la bombe de peinture, il est une source d’inspiration pour toute une génération de graffeurs autant qu’une référence montante dans le monde de la peinture contemporaine urbaine.
Depuis sa première exposition personnelle en 2008 (à Düsseldorf), le travail de Smash a été montré dans de nombreuses villes autour du monde, de Stuttgart à Détroit en passant par Los Angeles, Montpellier, Völklingen, Cologne, Genève et, bien sûr, Paris.

TILT
Né en 1973 à Toulouse – Réside et travaille à Toulouse.
Tilt est une figure internationale du graffiti. S’auto-proclamant « fétichiste du graffiti », il développe sa pratique dans les rues et sur les trains. Ses premiers tags, sur des rampes de skateboard, datent de 1988, depuis son travail s’est enrichi et témoigne de l’influence de ses nombreux voyages. Ses séjours lui ont permis d’exposer et de marquer de son empreinte plus de 40 pays dans le monde. Il propose un vocabulaire formel propre et des couleurs pures qui traduisent son approche primitive du graffiti classique dont il est issu. Son utilisation exclusive de formes arrondies se rapporte à son obsession pour les courbes dont son nom n’est initialement pas constitué. Selon les codes du graffiti, l’écriture constitue le principal axe de son travail. Fidèle a ses origines, il garde le même plaisir à peindre dans la rue, lieu dans lequel il se sent toujours plus libre. Tilt a publié plusieurs livres de son art associé à la photographie.
Artiste conceptuel, il a créé la Panic Room (voir visuel) dont est inspiré la série des oeuvres qu’il présente pour cette exposition.

ZEST
Né en 1980 à Montpellier – Réside et travaille à Montpellier.
Artiste majeur de la scène graffiti française, il a marqué les esprits du monde du graffiti par les fresques qu’il a réalisées sur les murs des Capitales d’Europe et de New York au début des années 2000. Son style figuratif développé au 20ème siècle a laissé place à une abstraction de ses personnages où la position et l’attitude prime sur le réalisme.
Il crée des oeuvres dont la base est une posture féminine qu’il fait évoluer dans des toiles de plus en plus abstraite.
Mixant les rouleaux, marqueurs, pinceaux, bombes, projections, son atelier est le théâtre d’ expérimentation où naissent des oeuvres originales.
Très intéressé par l’univers du design, il collabore actuellement à la customisation de meubles créés par Philippe Starck.
Après une exposition très remarquée à Genève en mai, Zest nous propose à travers cette exposition ses dernières créations 2014.

Publicités

Une réflexion sur « Smash137 – Tilt – Zest à la Galerie At Down, Montpellier »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s