Une lettre arrive toujours à destinationS à La Panacée, Montpellier

Jusqu’au 16 novembre 2014, La Panacée propose Une lettre arrive toujours à destinationS, troisième et dernier volet de sa première saison  « Vous avez un message ».
Après Conversations Electriques qui nous avait interrogés sur les conversations à distance et Dernières Nouvelles de l’Ether qui examinait l’environnement électromagnétique dans lequel nous vivons et communiquons, Sébastien Pluot , commissaire de l’exposition, nous propose, avec Une lettre arrive toujours à destinationS, une réflexion sur le message. Ce pacte entre expéditeur et destinataire ne fait-il pas l’objet de détournement ? Quelle certitude avons-nous l’authenticité de l’envoyeur ? Est-on réellement destinataire des messages qui nous arrivent ?

Au-delà, Sébastien Pluot  et La Panacée montre avec intelligence qu’« une œuvre atteint toujours plusieurs destinations car elle n’adresse jamais un sens univoque et se transforme par les interprétations qui en sont faites ».

L’exposition réunit 45 artistes internationaux dont les œuvres, les vidéos, les documents et les installations nous interrogent sur l’envoi et la réception des œuvres d’art.

#3TORRES_PAN_copyright brice pelleschi_1
Felix Gonzales-Torres, Untitled (Placebo-Landscape-for Roni) 1993. Bonbons enrobés dans du cellophane doré, dimensions variables en fonction de l’installation. Exposition Une lettre arrive toujours à destinationS, La Panacée, Centre de culture contemporaine – Montpellier Courtesy Sammlung Hoffman / Courtesy Felix Gonzales-Torres Foundation. Photo Brice Pelleschi

Un remarquable travail de recherche permet de présenter des mouvements et des œuvres déterminantes dans l’histoire de l’art des années 60 et 70. Des correspondances et des rapprochements habiles provoquent un dialogue souvent fécond avec des œuvres  d’aujourd’hui dont une dizaine ont été produites par La Panacée.

À l’image des deux premiers épisodes, Une lettre arrive toujours à destinationS est conçue pour interpeller le public et l’engager dans une approche participative : « Conçue comme une plateforme sensible et ludique  » avec des œuvres partitions  » destinées à être interprétées par les visiteurs, l’exposition peut se prolonger par leurs actions. Ceux-ci peuvent adresser ou disséminer des œuvres en postant une lettre, en créant une carte postale ou encore en emportant l’un des nombreux multiples présentés dans l’exposition ».

Plusieurs dispositifs de médiation ont été spécifiquement créés pour l’exposition comme Poste restante, l’atelier « mail art » ou encore Selfie carte postale

Une première et rapide visite de l’exposition lors du vernissage a confirmé  la richesse des propositions et des approches.
Il faut donc venir et revenir à La Panacée pour s’enrichir des œuvres présentées et profiter de toute la diversité de la programmation pendant les deux prochains mois.

La Panacée - Une lettre arrive toujours à destinationS
Bettina Samson, Cinder Peak Phone Booth Replica (Bluejacking), 2008 et Yann Sérandour Mirroirs #450, 2012. La Panacée – Une lettre arrive toujours à destinationS.

Cette exposition clôt cette première saison Vous avez un message, particulièrement ambitieuse et novatrice. Elle marque aussi le premier anniversaire de La Panacée. Il faut saluer le travail de Franck Bauchard et de son équipe qui a su notablement enrichir le paysage des cultures contemporaines à Montpellier.

La programmation d’une grande richesse et d’une diversité remarquable nous a offert  des découvertes surprenantes et enrichissantes. Elle a ouvert des perspectives originales sur des pratiques culturelles beaucoup plus larges que celles qui sont offertes par les institutions montpelliéraines. L’accueil d’artistes en résidence et sa politique de production font de La Panacée un des acteurs majeurs de la culture contemporaine dans le Sud de la France.

Franck Bauchard, Directeur de la Panacée
Franck Bauchard, Directeur de la Panacée

La Panacée a surtout innové dans les relations avec le public. Inspiré par les approches initiales du Centre Pompidou et par celles du Centre de création contemporaine de Barcelone, Frank Bauchard a proposé une approche de l’exposition renouvelée et multiplié les pratiques pour engager une forte participation du public.

Les 100.000 visiteurs de cette première année témoignent de la réponse des publics. La Panacée est aujourd’hui un espace de culture et de création ouvert, un lieu de rencontre et de convivialité unique à Montpellier.

On a été un peu surpris d’une certaine distance pour ne pas dire une certaine froideur de Cédric de Saint Jouan qui représentait Philippe Saurel lors du vernissage de l’exposition. Peu de mots pour remercier l’équipe de La Panacée pour cette première année et souligner l’importance du travail réalisé… mais un propos quelque peu équivoque à propos de d’une « réorganisation » du paysage avec le futur musée d’art contemporain, le Musée Fabre, l’École des Beaux-arts et les autres lieux d’exposition et de production…  On ne sait trop si ce discours était simplement peu assuré ou s’il fallait y déceler des allusions cachées.

En savoir plus :
Sur le site de La Panacée
Sur la page Facebook de La Panacée
Suive La Panacée sur Twitter

À propos des artistes et les œuvres (extraits du dossier de presse) :

Avec des œuvres de :
Bas Jan Ader •  Eleanor Antin •  Robert Barry •  Mel Bochner • Sophie Bélair Clément •  Dominique Blais •  George Brecht • Marcel Broodthaers •  James Lee Byars •  André Cadere • Dieudonné Cartier •  Alejandro Cesarco •  Kathy Constantinides • Jan Dibbets •  Marcel Duchamp •  Robert Filliou •  Dora Garcia • Mark Geffriaud •  Felix Gonzales-Torres •  Dan Graham •  Felix Gmelin •  Jenny Holzer •  Douglas Huebler •  Khalil Joreige & Joana Hadjithomas •  Alan Kaprow •  On Kawara •  Ben Kinmont • Nicholas Knight •  Alison Knowles •  Joachim Koester •  Silvia Kolbowski •  Mikko Kuorinki •  Louise Lawler •  Audrey Martin • Bruce Nauman •  Garry Neill Kennedy •  John Perreault •  Adrian Piper •  Roland Sabatier •  Bettina Samson •  Yann Sérandour • Mieko Shiomi •  Mario Garcia Torres •  Endre Tòt

 Commissaire de l’exposition : Sébastien Pluot

 Les nouvelles œuvres produites pour l’exposition par la Panacée :

Onze nouvelles œuvres d’artistes seront produites et présentées par La PanacéeVille de Montpellier spécifiquement pour l’exposition.
Parmi ces nouvelles œuvres, celles de Mark Geffriaud et Audrey Martin seront produites, lors de leurs résidences à La Panacée, avant l’ouverture et, pour certaines, au cours de l’exposition.

A travers l’édition, le multiple ou l’éphéméra, Dieudonné Cartier interroge les divers principes de production, de reproduction et de diffusion des œuvres. Il proposera avec son œuvre Revue_Fax N°003, 2014 de faxer, tout au long de l’exposition à La Panacée, des lettres d’artistes issues d’archives de l’histoire de l’art qui seront présentées, au fur et à mesure, dans son installation.

Louise Lawler, artiste reconnue du mouvement de l’appropriationnisme aux Etats-Unis, souligne dans ses œuvres les transformations des champs de signification qui s’opèrent au cours de la trajectoire des œuvres d’art dès lors qu’elles circulent dans les contextes culturels. Pour Une Lettre arrive toujours à destinationS, elle propose la production d’une enveloppe imprimée de la formule « No Drones ». Ce slogan politique, dénonçant l’usage de cette  machine de guerre pilotée à distance, engage à considérer en quoi une missive, une fois envoyée, peut avoir des effets insoupçonnés dès lors qu’elle quitte son expéditeur.

Avec Locating Story, 2014 Dora Garcia souligne le passage entre les sphères personnelles et globale/politique. Elle demande à une personne de suivre une personne qu’elle ne connaît pas, durant ses déplacements dans Montpellier, et de décrire ses observations dans des tweets qui permettront de les localiser. Ces actions seront restituées dans l’exposition pendant et après la performance,

Pour l’exposition, Ben Kinmont réactivera son œuvre Congratulations et enverra des fleurs, chaque semaine que dure l’exposition, accompagnées d’une carte avec inscrit « félicitations ». D’autres œuvres de l’artiste pourront également être réactivées pendant l’exposition par le public, comme Aussi (2005) ou Ce n’est pas cela (2004).

 Nouvelles œuvres produites par :
Sophie Bélair-Clement (Née en 1978, Ottawa, Canada. Vit à Montréal)
Dominique Blais (Né en 1974 à Chateaubriant. Vit à Paris)
Dieudonné Cartier (Né en 1988. Vit à Angers)
Dora Garcia (Née en 1965 à Valladolid. Vit à Barcelone)
Mark Geffriaud (Né en 1977 à Vitry-sur-Seine. Vit à Paris)
Ben Kinmont (Né en 1963 à Burlington. Vit à Sébastopol, Etas-Unis)
Silvia Kolbowski (Née à Buenos Aires, Argentine. Vit à New-York)
Louise Lawler (Née en 1947 à Bronxville. Vit à New york)
Audrey Martin (Née en 1983. Vit à Montpellier)

Résidences artistiques à la Panacée :

– Mark Geffriaud
L’artiste en résidence occupera l’exposition en colocataire pour y développer une série d’œuvres qui seront produites par La Panacée – Montpellier. Notamment Shelter, consistant à construire progressivement une maison, habitera de manière spectrale l’espace d’exposition. Une pierre lithographique prélevée d’une carrière abandonnée près de Montpellier sera polie pour réaliser des tirages photographiques de Shelter. De la bière fermentera tout au long de l’exposition pour être bue le jour du finissage. La performance Toast fera usage de cette bière pour inaugurer l’ouverture et la fermeture de l’exposition.

 – Audrey Martin
La résidence d’Audrey Martin avec la complicité de Thomas Rochon-Connétable sera l’occasion de prolonger l’œuvre « Global Damages » avec la production de la 3ème série de l’œuvre par La Panacée. Cette oeuvre propose aux personnes invitées par l’artiste de mettre le monde à l’épreuve de catastrophes dont ils déterminent l’ampleur par un calcul prospectif à l’aide d’un logiciel informatique. Cette pratique de divination est assistée par ordinateur qui prédit les conséquences de tel ou tel phénomène affectant la terre. L’artiste proposera au public, une fois par semaine en septembre, des ateliers qui amèneront à traduire ces paysages et à réfléchir à l’adresse possible de ces derniers messages.

Une plateforme sensible et ludique avec des « œuvres partitions »

L’exposition Une lettre arrive toujours à destinationS regroupe des artistes qui revendiquent le fait que la destination d’une œuvre, comme de tout message, demeure toujours incalculables et incertaines.

Une grande partie des œuvres présentées a cette capacité à être disséminée, à l’image de la dissémination de leurs significations, au-delà de l’espaced’exposition. Les visiteurs pourront ainsi choisir des œuvres de l’exposition qu’ilssouhaiteront adresser à d’autres en dehors de l’espace de La Panacée.

Une partie des œuvres sont des multiples. Leur présentation impliquera un principe d’accessibilité tout en rendant visible la quantité qu’ils représentent en tant queproduction.

Certaines œuvres seront réalisées par ou avec le public comme pour les pièces historiques de George Brecht, Alan Kaprow, Alison Knowles, Mieko Shiomi ou Michael Parsons; et pour celles réalisées spécifiquement pour l’exposition de Ben Kinmont, Louise Lawler ou encore Dora Garcia.

 

Publicités

4 réflexions sur « Une lettre arrive toujours à destinationS à La Panacée, Montpellier »

  1. Bonjour,
    Parmi les rares jeunes artistes montrés dans cette exposition, je vous signale que dans le petit monde tranquille de l’art contemporain, la galerie Vasistas a déjà exposé Audrey Martin, Mark Geffriaud et Yann Sérandour…
    Bien à vous
    Jean-Paul Guarino

    1. Bonsoir,
      Merci pour cette précision ! Mon propos était général est de tout évidence pas suffisament informé…
      La redaction de ce paragraphe a été modifié…
      Bien à vous.
      Jean-Luc Cougy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s