Vincent Leprévost, Dionysos et Apollon, à la galerie Annie Gabrielli – Montpellier

Du 17 mai au 14 juin 2014, dans le cadre de la section « Hors les murs » des 14emes Boutographies, Annie Gabrielli présente Dionysos et Apollon de Vincent Leprévost.

Le communiqué de presse présente ainsi ce projet :

Composée de plusieurs séries thématiques, l’exposition de Vincent Leprévost offre un voyage poétique évoquant un cabinet de curiosités.

S’appuyant sur sa connaissance exceptionnelle des chimies archaïques du médium (gomme bichromatée, tirage chromogénique, papier albuminé, tirage argentique, cyanotypie et ambrotypie…), Vincent Leprévost se livre, par un effet surprenant d’expressions hétéroclites, à une réflexion singulière sur l’image photographique.

Inspiré notamment par les écrits de Jorge-Luis Borges, ce condensé de musée imaginaire est une façon de diriger le passé dans la contemporanéité (montage de captures d’écran, prises de vue numériques et fichier téléchargé, travail à partir d’un protocole de chimie trouvé sur « YouTube », image de synthèse…), d’orienter notre pensée sur la question de l’individu.

Si l’utilisation du noir et blanc crée une distance avec la réalité dans une partie de son travail, la couleur nous renvoie à des stéréotypes sexués, à des artifices commerciaux et idéologiques dans une cohérence conceptuelle.

Ainsi l’exposition, sous la forme d’une constellation d’images, propose un regard photographique entre rigueur apollinienne et liberté dionysiaque.

Vincent Leprévost est à la fois artiste et professeur de photographie. Ses domaines de compétences sont à la fois l’histoire de la photographie et l’histoire de l’art. Son travail se focalise sur une exigence interdisciplinaire : philosophie, sociologie, histoire des sciences et des techniques, histoire des religions, veille contemporaine sur les états du savoir. Il est spécialiste de procédés photographiques historiques : papier salé, calotype (négatif), papier ciré sec de Gustave Le Gray (négatif), papier albuminé, collodion humide (négatif, ambrotypes et ferrotypes), cyanotype, tirage Van Dyke, gomme bichromatée (principalement en quadrichromies) tirage au charbon, plaques sèches au gélatino-bromure d’argent…

Son travail artistique intègre le champ de recherche anthropologique et sociologique de la photographie et de l’image.

Également animateur de divers ateliers, interventions scolaires, stages et conférences, il est diplômé de l’Ecole Nationale de la Photographie d’Arles.

Vernissage vendredi 16 mai

Chronique à suivre après le vernissage.

En savoir plus :
Sur le site de la galerie Annie Gabrielli
Sur la page Facebook de la galerie Annie Gabrielli

Publicités

Catherine Gfeller, Processions à la galerie Al/MA – Montpellier

Du 16 Mai au 28 Juin 2014, dans le cadre de la section « Hors les murs » des 14èmes Boutographies, la galerie AL/MA présente Processions de Catherine Gfeller.

Le texte de présentation résume ainsi ce projet :

Les Vierges de Séville déambulent dans les rues lors des processions de la Semaine Sainte sévillane. Elles font corps avec la ville, se mélangent aux visages des passants, aux voix des habitants, se fondent dans la nuit. Le sacré devient voluptueux, le divin devient sensuel et charnel. En une suite rythmique de cadrages, décadrages, collisions et juxtapositions, la photographie acquiert ici un nouveau statut.

En partenariat avec La Panacée et les Boutographies, la galerie AL/MA présente le mardi 27 mai à 19h30, à l’auditorium de La Panacée le film de Catherine Gfeller  Paroles d’artistes / Portraits d’artistes.

Vernissage le vendredi 16 mai à 18 h.

Chronique à suivre après le vernissage.

En savoir plus :
Sur le site de la galerie AL/MA
Sur la page Facebook de la galerie AL/MA
Sur le site de Catherine Gfeller