La constante des variables – Guillaume Constantin | Interview sur Newsart Today

La constante des variables – Guillaume Constantin | NEWSART TODAY TVNEWSART TODAY TV.

Publicités

Fin de Fiesta à Séville, au MIAM à Sète.

Après Winnipeg et Manille, le Musée International des Arts Modestes (MIAM) nous propose de découvrir, du 11 avril au 21 septembre, la production des « cultures savantes, modestes et populaires » à Séville avec sa nouvelle exposition Fin de Fiesta à Séville.

Hervé Di Rosa a choisi de confierle commissariat a été confié à Curro González qui a réunit une trentaine d’artistes.

Fin de fiesta a Seville 01_1
Hervé Di Rosa et Curro González au MIAM le 10 avril 2014

L’exposition présentée par le MIAM est une fois de plus passionnante, foisonnante et unique.
Les propositions artistiques sont d’une grande diversité. Peinture, sculpture, dessin, photographie, vidéo, objets de collection et installations se succèdent avec bonheur, faisant rebondir l’intérêt du visiteur dans un parcours qui multiplie les surprises et les découvertes.

Fin de fiesta a Seville 03_1
Curro González et les artistes de Seville présents au MIAM, le 10 avril.

Les artistes, qui appartiennent à la scène créative récente, explorent avec  humour et ironie les clichés et les stéréotypes culturels qui ne manquent pas à Séville.
Leurs œuvres montrent parfois avec mélancolie et quelquefois avec une certaine violence la ville, ses habitants, ses histoires et ses mutations…  Elles évoquent, dans un mélange baroque, le flamenco, les corrales de la Maestranza, les multiples images de la femme sévillane, et la profusion des images religieuses …

Artistes présents :
Andrés Martínez de León (1885-1978) • Antonio Garrido Díaz (né 1929) Nazario (né 1944) • Ignacio Tovar (né 1947) Juan Sebastián Bollaín (né 1945) • Alejandro Sosa (né 1951) Antonio Sosa (né 1952) • Atin Aya (1955-2007) Manolo Cuervo (né 1955) • Rafael Agredano (né 1955) • Javier Buzón (né 1957) Patricio Cabrera (né 1958) • Ricardo Cadenas (né 1960)  Juan Antonio Rodríguez Tous (né 1960) •  Anna Jonsson (née 1961) Salomé del Campo (née 1961) Jabi Machado (né 1961) • Abraham Lacalle (né 1962) • Juan Carlos Robles (né 1962) • Guillermo Paneque (né 1963) • Victoria Gil (née 1963) Pedro G. Romero (1964) • Federico Guzmán(1964) • Alonso Gil (né 1966) • Pilar Albarracín (née 1967) • Inmaculada Salinas (née 1967) • María Cañas (né 1972) • Miguel Brieva (1974) • Curro González (né 1960) • Israel Galván (né 1973) • José Miguel Pereñiguez (né 1977) • Cristina Lama (née 1977) • Gloria Martín (née 1980) • Celia Macías (née1980) • Daniel Alonso • 4Taxis

Dans une prochaine chronique, nous reviendrons plus en détail sur ces propositions artistiques.

Affiche

Lire la suite Fin de Fiesta à Séville, au MIAM à Sète.

Hazo, «Black Bestiaire» – Runthings shop, Montpellier

Du 5 avril au 2 mai, Runthings shop à  Montpellier présente une exposition d’Hazo, «Black Bestiaire».

Hazo

Vernissage  samedi 5 Avril a 19h00 en presence de l’artiste.

En savoir plus :
Invitation à l’évenement sur FaceBook
La page Facebook Haseau Prôd

Texte de l’invitation Facebook :
Si c’est en 2002 qu’Hazo appuie pour la première fois sur un caps, cela fait déjà quelques années que son crayon gratte le papier.

Dans un premier temps fidèle aux lettrages, Hazo se met à faire des personnages en fresque et bord de route aux alentours de 2007. « A l’époque, je pensais que faire des persos, c’était gâcher de la peinture, maintenant je ne fais quasiment que ça » dit-il, avant d’ajouter que « la représentation du blaze est la base du graffiti. Mon passé de writer est présent dans mon travail puisque sur mur, j’écris toujours mon blaze ainsi que mes crews. »

Aujourd’hui, le travail d’Hazo est présent en terrain, dans la rue et en expositions. Les médiums qu’il utilise sont multiples que ce soit la peinture, le dessin, la gravure, la sérigraphie ou la sculpture. Son imaginaire s’approche de l’univers enfantin teinté de joyeuseté obscure souvent pop.
Fasciné par la littérature enfantine comme Le dernier des Abominaffreux illustré par Pierre Cornuel, l’illustrateur Claude Ponti, Max et les Maximonstres de Maurice Sendak ou des jouets comme les Mighty Max, il puise également dans l’univers graphique underground, qu’il s’agisse du skate avec Jim Phillips, du rock avec les pochettes d’Iron Maiden, ou de la BD grâce à Robert Crumb. Toutefois, la culture graffiti reste son influence majeure.

Dans l’exposition Black Bestiaire, Hazo vous invite à découvrir un travail d’atelier plus minutieux et introspectif que ses travaux en extérieur. Ses œuvres sont comme des miroirs dans lesquels vous découvrirez plusieurs reflets. Crânes, bizarreries et monstres pop deviendront à coup sûr vos amis imaginaires.

Runthings shop 35 Rue du Faubourg du Courreau 34000 Montpellier.