L’Oeil et le Coeur 2 au Carré Sainte Anne, Montpellier

Oeil et le Coeur 2 - AfficheOn garde un excellent souvenir du premier volet de L’oeil & le cœur, que le Carré Sainte-Anne nous avait proposé, il y a deux ans à Montpellier. Le premier opus sous titré Curiosités et chefs-d’œuvre dans les collections montpelliéraines, nous avait fait découvrir « l’univers des collectionneurs montpelliérains d’art moderne et contemporain, en insistant non sur deux ou trois ensembles cohérents tels qu’ils peuvent exister, mais en privilégiant une approche hétérogène et pour tout dire ludique ».

C’est avec une certaine impatience que l’on attend cette nouvelle édition Traits d’esprit dans les collections montpelliéraines, la découverte croisée de quatre collections et la conformation que l’on suppose pertinente de  Supports/Surfaces et du Street Art

Chronique à lire ici : Collections et collectionneurs au Carré Sainte Anne, L’œil et le cœur #2 à Montpellier

Du 24 janvier au 7 avril 2014
Vernissage le jeudi 23 janvier 2014 à 18h30
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h

 Communiqué de presse :

Certains esprits peu enclins au songe y voient un désir obsédant d’éternité, la trace d’une fêlure ou d’un complexe, parfois même une pathologie. D’autres préfèrent parler de « doux rêveurs », évoquer une passion, une quête, une aspiration qui est celle de l’enfant imaginant que le monde recèle d’innombrables trésors à déterrer. Une chose est sûre. Sans ces francs-grippés de collection, comme on les surnommait au XVIIème siècle, nos musées seraient bien vides et nos artistes bien affamés. Quelles peuvent être les motivations profondes de ces personnages hors du commun, tour à tour agaçants et attachants, qui consacrent tant d’énergie à la recherche, à la poursuite d’œuvres chargées à leurs yeux d’une si haute valeur symbolique ?

Le premier volet de « L’œil & le cœur » avait pour ambition de raviver dans l’imaginaire collectif la flamme de cette tradition montpelliéraine, en insistant moins sur la figure du collectionneur que sur l’extrême variété des pratiques, des histoires et des objets concernés. Nous avons choisi pour cette nouvelle édition de concentrer notre attention sur quelques ensembles très cohérents, entièrement voués à l’art contemporain et répondant en écho à la formule de Jean Baudrillard : « Collectionner, c’est aussi collectionner une part de soi-même ». Il faut un vrai courage pour accepter de livrer ainsi au public cette part de soi-même, de son intimité. Ils étaient treize, ils sont quatre, tous absents du premier opus, qui ont joué le jeu sans restriction.

Traits d’esprit. Deux amis très proches qui, s’ils ne sont pas de la même génération et n’ont pas commencé en même temps leur collection, partagent leurs impressions et leur intérêt, dont les goûts se croisent et se retrouvent sur quelques artistes. Et puis deux jeunes passionnés de Street Art, deux potes de 27 et 31 ans, pour nous rassurer quant au fait que cette belle et mystérieuse névrose n’a pas d’âge. L’occasion aussi de faire dialoguer des œuvres que l’on ne confronte jamais, à l’image de Supports-Surfaces et du Street Art, alors qu’elles ont tant de choses à se dire. « L’œil & le cœur 2 » est un hommage à ces montpelliérains qui, au long d’une vie et parfois contre toute raison, bâtissent une œuvre unique, une œuvre de l’esprit, une chimère : leur collection.

Commissariat : Numa Hambursin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s