Des images comme des oiseaux à la Friche de la Belle de Mai, Marseille

À partir du 6 juillet et jusqu’au 29 septembre, la Friche de la Belle de Mai propose une redécouverte de l’histoire de la photographie contemporaine, à partir de l’une des plus importantes collections de photographies en Europe.

Invité à revisiter le fonds photographique du Centre national des arts plastiques à partir de sa base de données, le photographe et plasticien Patrick Tosani s’est livré à une traversée des 12 000 œuvres photographiques de la collection.

Sur deux plateaux de 750 m2 chacun, le choix des 676 photographies, établi par Patrick Tosani fait l’objet d’un partenariat avec l’artiste Pierre Giner, concepteur d’un générateur de collections. L’accrochage mettra en perspective la non-hiérarchisation des auteurs et des genres photographiques, en privilégiant des processus de montage et les rencontres inattendues entre les images.

En savaoir plus :
Sur le site de la Friche