Éric Pradalié à la Galerie Hélène Trintignan

Pour cette première exposition personnelle dans ce lieu, Éric Pradalié a choisi un ensemble de peintures et d’aquarelles dont le sujet principal constitue une sorte d’hommage à Montpellier, sa ville natale.

Avec cette exposition Éric Pradalié, revient aux paysages urbains qu’il affectionnait au début des années 2000 Casablanca, en 2000 et Hong Kong, en 2002.
Sa production a ensuite été marquée par la place importante qu’il donne à la figure humaine. En témoignent les expositions les Dominicaines en 2004, Doubles Portraits en 2008 ou Portrait de famille en 2011.

Repères biographiques
Né en 1963 à Montpellier, Éric Pradalié s’est formé aux arts graphiques aux ateliers du lycée Maximilien Vox, à Paris avant d’entrer à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dans l’atelier Caron. Il commence ensuite une carrière de directeur artistique en agence de publicité. En 2008, il décide de se consacrer essentiellement à la peinture.

Expositions

2011 Le musée éphémère, Paris 3 (expo collective)
2011 Portraits de Famille. Galerie Yves Faurie, Sète, (expo collective)
2011 Galerie Dautcourt, Bruxelles (expo personnelle)
2010 Paysages. Galerie Yves Faurie, Sète, (expo personnelle)
2010 Sotheby´s, intérieurs, Paris (expo personnelle)
2009 Palais de la Porte Dorée. Le 7Lieu, Romainville, (expo personnelle)
2008 Doubles portraits. Le 7Lieu, Romainville, (expo personnelle)
2004 Les Dominicaines. Espace Pascal Naim, Paris 5, (expo personnelle)
2002 Hong Kong. 104 rue Oberkampf, Paris 11, (expo personnelle)
2001 Estampes. Galerie Mailletz, Paris 5, (expo personnelle)
2000 Casablanca. Galerie Mailletz, Paris 5, (expo personnelle)
1999 Maroc. Olivier Ramoul, Paris 9, (expo personnelle)
1996 Afrique. Galerie Etienne de Causans, , Paris 5 (expo personnelle)
1995 Espace Hérault, Paris 6 (expo collective)

Galerie Hélène Trintignan
21, rue Saint-Guilhem
34000 Montpellier
Du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h. Jusqu’au 16 février.

En savoir plus :
Sur le site de la galerie Hélène Trintignan.
Sur le site d’ Éric Pradalié. On y trouve des reproductions de la série Doubles portraits (Europa, de Manet à Meyerowitz, Feuilleton, L’anti-chambre…) de la série Musée (Muséléphant, Porte Dorée, Zénithale…) ainsi que d’autre œuvres.
Sur le site Studio d’arte Interno 11, on peut apprécier entre autres : La lune, 2010, La jeune fille à la crème, 2010, Méduse, 2011, Adam und Eva, 2011